Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... le PKK

Alors que la Turquie accuse le PKK d’avoir perpétré l’attentat d’Ankara mercredi soir, France Info vous explique qui se cache derrière ces initiales.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Drapeau à l'effigie d'Abdullah Öcalan lors d'une manifestation kurde à Paris©MAXPPP)

Le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) est probablement l'organisation kurde la plus connue dans le monde, car elle  existe depuis 1978. Elle milite pour l'autonomie du Kurdistan en Turquie, mais elle est classée comme organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne. Ses combats contre l'Etat turc ont fait des dizaines de milliers de morts. Le PKK est aussi présent en Irak et en Syrie. 

Les origines de l’organisation

Le PKK a été créé par Abdullah Öcalan en 1978. Il faut savoir qu'à cette époque, l'identité des kurdes est tellement niée que le mot "kurde" est tout simplement interdit en Turquie. Et pourtant, cette population se compte en millions de personnes  (15 millions aujourd'hui en Turquie).

 

En 1984, le PKK prend les armes pour obtenir l'indépendance du Kurdistan. Une guérilla commence contre les autorités turques. Des actions sanglantes qui feront environ 50.000 morts. 

PKK qualifié de "terroriste"

Le PKK est considéré comme terroriste en Turquie en raison des attaques contre les autorités. Les Etats-Unis et l'Europe ont classé l'organisation dans cette catégorie pour les actions perpétrées par le PKK, notamment en Allemagne avec assassinats et tentatives d'assassinats.

 

En 1999, le leader Abdullah Öcalan est arrêté hors du territoire turc, au Kenya, par les services secrets turcs aidés des Américains et des Israéliens. Depuis, il est en prison, sur une île au large de la Turquie.  

Trèves et ruptures

Dabs le conflit avec la Turquie, il y a eu de multiples trêves, régulièrement rompues. La dernière a volé en éclat pendant l'été 2015 et les combats ont repris en Turquie dans le sud-est du pays peuplé par les kurdes.

 

Le PKK ne se bat plus pour l'indépendance, mais pour l'autonomie des territoires kurdes en Turquie. Cela dit, le peuple kurde, il est aussi implanté dans quatre autres pays, Syrie, Irak, Iran et Arménie. Cela représente 30 à 35 millions de kurdes au total dans la région.

PKK contre Daech en Irak et Syrie  

Logiquement, le PKK est aussi présent en Irak et en Syrie avec des partis alliés. Ils combattent Daech dans le nord de la Syrie et dans le nord de l'Irak, où la population kurde a un territoire autonome depuis la première guerre du golfe en 1991.

 

Mais comme la Turquie redoute ces partis kurdes aux portes de son territoire, juste derrière sa frontière, elle les bombarde régulièrement, que ce soit en Irak ou en Syrie.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Drapeau à l'effigie d'Abdullah Öcalan lors d'une manifestation kurde à Paris©MAXPPP)