Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous : le moustique tigre

L'implantation du moustique tigre se poursuit en direction du nord de la France . La Saône-et-Loire a été classée comme département où l'insecte est officiellement implanté. Ce département constitue sa zone d'implantation la plus septentrionale sur le territoire français. Ce département constitue sa zone d'implantation la plus septentrionale sur le territoire français.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le moustique tigre poursuit sa progression vers le nord de la France. il est désormais officiellement implanté en Saône-et-Loire © MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce moustique suscite l'intérêt et beaucoup d'attention, non pas pour ses magnifiques rayures qui lui donnent son nom mais pour les maladies dont il est un vecteur potentiel. Il peut, dans certaines conditions transmettre la dengue ou le chikungunya.

Petit, mais costaud

Le moustique tigre a donc des rayures noires et blanches. C’est un moustique de petite taille, il ne depasse pas 1 cm d’envergure. Originaire des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est, le moustique tigre s’est adapté à divers environnements, et notamment au milieu urbain.

Grâce au commerce international et notamment celui des vieux pneus, il a progressivement été introduit sur les cinq continents ces trente dernières années. Il faut dire que ce moustique a de grandes capacité d'adaptation et de résistance, notamment grâce à ses œufs qui ont comme particularité de résister à l'assèchement, ce qui favorise leur transport et augmente leur durée de vie. 

Rapidité d'expansion

Aujourd'hui, le moustique tigre est  donc présent sur les cinq continents. Cette expansion très rapide lui vaut d’être classé parmi les dix espèces les plus invasives au monde. Il avait été détecté en Italie dans les années 90. Il a commencé sa propagation en France métropolitaine en 2004.

 Aujourd'hui, l’espèce a colonisé la quasi-totalité des départements des régions Paca, Corse et Rhône-Alpes, mais aussi quelques départements des régions Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Aquitaine, et donc désormais la Saône-et-Loire, en région Bourgogne.

  On parle là d'installation, mais on a aussi signalé sa présence ailleurs au nord de la Loire : dans l'Yonne, en Alsace, mais aussi à Paris, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne. 

Risques sanitaires

Le moustique tigre est capable de transmettre à l’homme différents virus dont ceux de la dengue et du chikungunya. Pour cela, il faut que ces moustiques tigre présents en France piquent des personnes infectées .Par exemple des voyageurs, de retour de pays où ces maladies sont présentes : les Antilles, l'Amérique du Sud, l'Asie du Sud-Est, et l'Océan Indien.

Après quelques jours, ces moustiques seront capables de transmettre à leur tour le virus à une personne qui n’a pas voyagé.

Quelques cas autochtones de dengue et de chikungunya ont déja été détectés dans le sud de la France.

   

(Le moustique tigre poursuit sa progression vers le nord de la France. il est désormais officiellement implanté en Saône-et-Loire © MAXPPP)