Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... Le détroit d'Ormuz

Les Etats-Unis imputent à l'Iran les attaques contre deux pétroliers, dans le golfe d'Oman, près du détroit d'Ormuz. Le détroit d'Ormuz, un passage maritime stratégique. Explications

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des bateaux de la marine iranienne participent à des exercices dans le détroit d\'Ormuz, le 3 janvier 2012.
Des bateaux de la marine iranienne participent à des exercices dans le détroit d'Ormuz, le 3 janvier 2012. (EBRAHIM NOROOZI / AFP)


Situé entre l'Iran, au Nord, et le sultanat d'Oman et les Emirats Arabes Unis, au sud, le detroit d'Ormuz est un couloir stratégique pour le trafic maritime pétrolier mondial. C'est l’unique voie de passage maritime qui permet de relier le golfe Persique à la mer d’Oman puis à l’Océan Indien.

Une voie stratégique sur le plan économique et géopolitique

Le détroit relie donc les producteurs de pétrole du Moyen Orient -Arabie Saoudite, Irak, Iran, Emirats Arabes unis, Koweit- aux marchés asiatiques, mais aussi européens et américains.

Via le détroit, sont transportés en moyenne plus de 18 millions de barils de pétrole par jour, ce qui représente un tiers du pétrole transporté par voie maritime dans le monde, ainsi que du gaz naturel liquéfié en provenance notamment du Qatar.

Le detroit est étroit et peu profond. Les navires sont obligés de circuler via un couloir entre des îles appartenant à Oman, avant de transiter par un chenal entre trois îles contrôlées depuis 1971 par l'Iran. Un dispositif de séparation du trafic a été mis en place pour assurer la sécurité du passage des navires. La liberté de navigation y est en théorie garantie par le droit international, par la convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer.

Une des zones les plus militarisées du monde

L'Iran a un port militaire à l'entrée du détroit, à Bandar Abbas.

La cinquième flotte des Etats Unis est basée à Bahrein. La France a, depuis 2009, une base militaire permanente à Abou Dabi.

Le detroit est, depuis les années quatre-vingts, au coeur de tensions régionales. L'Iran a, à plusieurs reprises, menacé de bloquer ce couloir maritime.

Des bateaux de la marine iranienne participent à des exercices dans le détroit d\'Ormuz, le 3 janvier 2012.
Des bateaux de la marine iranienne participent à des exercices dans le détroit d'Ormuz, le 3 janvier 2012. (EBRAHIM NOROOZI / AFP)