Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... le déficit public

La France a enregistré en 2015 un déficit public moins élevé que prévu, à 3,5% du PIB, sans toutefois parvenir à faire refluer le poids de la dette publique, qui s'établissait fin décembre à 95,7% du PIB, a annoncé vendredi l'Insee.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le déficit public est le solde annuel négatif entre les ressources et les dépenses cumulés des administrations centrales, des collectivités locales et de sécurité sociale ou d’assurance chômage. Généralement, on donne un chiffre en pourcentage du PIB/le produit intérieur brut. Les dépenses sont alors supérieures aux ressources. À l’inverse, si les ressources étaient supérieures aux dépenses, on parlerait d’excédent public. Les ressources sont constituées par les impôts les taxes, et autres prélèvements obligatoires. Le déficit public est le solde annuel négatif entre les ressources et les dépenses cumulés des administrations centrales, des collectivités locales et de sécurité sociale ou d’assurance chômage.

Les dépenses intègrent non seulement les dépenses courantes de fonctionnement (salaires, achats de fournitures et de services... et les opérations de redistribution mais aussi les investissements. Le déficit public se différencie du déficit budgétaire qui lui ne prend en compte que les recettes et dépenses dans le seul budget de l'Etat. Il ne faut pas confondre "déficit" et  "dette". Le déficit concerne une seule année. La dette est l'accumulation de déficits sur plusieurs années.

On entend souvent dire que la France est la grande spécialiste du déficit public ? 

En tout cas depuis 1974, les administrations publiques françaises affichent chaque année un solde négatif. La France fait plutôt partie des mauvaises élèves européens. Mais la France essaye de réduire son déficit public depuis plusieurs années. La participation de la France à la monnaie unique européenne impose une discipline budgétaire. Le déficit public est jugé excessif à partir de 3% du produit intérieur brut mais ce seuil peut être dépassé dans certaines circonstances. Entre 2009 et 2015, le déficit public français est passé de 142 milliards d’euros à 70 milliards d’euros. Une réduction de plus de 40 %. L’assainissement des finances publiques s’appuie aujourd'hui essentiellement sur une réduction des dépenses  : gel ou baisse du salaire des fonctionnaires, réduction des investissements dans les infrastructures publiques, réduction des budgets des administrations, baisse des prestations sociales et de retraite.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)