Expliquez-nous, France info

Expliquez nous... le Charles de Gaulle .

La France a engagé son porte-avions Charles de Gaulle dans les opérations de la coalition internationale contre le groupe État islamique en Irak.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Porte-avions Charles de Gaulle © Maxppp)

Le Charles de Gaulle est un porte-avions à propulsion nucléaire. Le seul de ce type en Europe. Il mesure plus de 260 mètres de long, 64 m de large et 75 m de haut. En gros la surface de deux terrains de foot et la hauteur d'un immeuble de 25 étages. Au total un déplacement de 42.000 tonnes. Il peut embarquer environ 2.000 marins, avec un supplément de 800 militaires en transport de troupes. Le Charles de Gaulle est parti mi-janvier de Toulon avec à son bord notamment des Rafales et des Super-Étandards. Il peut emporter une quarantaine d'avions. Le système de catapulte permet de propulser de 0 à 300 km/heure en une secondes cinq dizièmes ces avions sur une piste longue de 75 mètres seulement .  Il y a deux pistes de décollage à l'avant avec ces catapultes, une piste d'atterrissage à l'arrière avec un système d'arrêt qui accroche l'avion lors de l'appontage . 

 Théoriquement, le navire peut lancer en 15 minutes, une vague d'assaut d'une vingtaine d'avions complètement équipés, la récupérer et la relancer quatre heures plus tard.Enfin dans la coque du Charles de Gaulle, il y a des hangars, des ateliers, des soutes contenant des tonnes de munitions, des citernes de stockage de carburant pour les avions et même un hopital. Un véritable aérodrome capable de se déplacer de plusieurs centaines de kilomètres par jour pendant des mois . 

Deux réacteurs nucléaires à eau pressurisée propulsent le Charles de Gaulle. D'une taille d'environ dix mètres sur dix, chaque réacteur est isolé de l'environnement par quatre barrières de confinement.Ils produisent avec leur puissance cumulée durant sept à huit ans l'énergie équivalente à la consommation électrique d'une ville de 100.000 habitants. La propulsion nucléaire apporte donc une très grande autonomie. La propulsion nucléaire facilite également l'organisation du pont d'envol et l'encombrement généra. Aujourd'hui seuls les États-Unis et la France avec ce Charles de Gaulle possèdent des porte-avions à propulsion nucléaire. 

Le Charles de Gaulle a deja participé à des missions de combat 

Depuis son admission au service actif en 2001. le Charles de Gaule a mené des opérations en Afghanistan et en Lybie. Le problème est qu'aujourd'hui la marine francaise ne dispose que d'un seul porte-avions.

Et que celui-ci quand il n'est pas en panne doit être placé en Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations . Il faut notamment recharger les deux coeurs nucléaires. En gros tous les sept ans. Cette periode dure a chaque fois 16 mois quand tout va vien. La France n'a alors plus de porte-avions.

Le  Charles de Gaulle doit de nouveau partir en revision fin 2016       

(Porte-avions Charles de Gaulle © Maxppp)