Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous… le canal de Suez

Le nouveau canal de Suez est inauguré ce jeudi en Egypte en présence de François Hollande. Le premier date du XIXe siècle et la France a joué un grand rôle. France Info vous rappelle ce qu’est le canal de Suez.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
("Bienvenue en Egypte" peut-on lire à l'entrée du canal de Suez © Maxppp)

Le canal de Suez est un des principaux canaux artificiels construits par l'homme. Il permet de relier la mer Méditerranée à la Mer rouge. Avant lui, les bateaux étaient obligés de contourner l'Afrique par le Cap de Bonne espérance. Ce raccourci permet de gagner beaucoup de temps : neuf jours par exemple pour une traversée de Singapour à Rotterdam.

A quoi ressemble le canal ?

Le canal de Suez est long de 162,25 km, mesure 54 mètres de large et 8 mètres de profondeur. Il a été construit entre 1859 et 1869 d’après le projet d’un ingénieur français de Lorient, Louis Linant de Bellefonds.

 

La France a d'ailleurs joué un rôle essentiel dans ce chantier car elle financé la moitié. Une levée de fonds géante a été organisée à la bourse de Paris et 21.000 Français ont acheté des actions. Le reste a été payé par l’Egypte.

Pourquoi la France ?

A l'époque, fin XIXe, l'empire français est en rivalité avec l'empire britannique. Les Anglais sont contre l'idée du canal de Suez car il donnerait une grande influence à la France dans cette région. Il permettrait notamment aux Français d'acheminer plus vite leur marchandise en Orient.

 

Mais pas de chance pour les Anglais, le vice-roi Saïd est très ami avec le consul général français en Egypte, Ferdinand de Lesseps. Il lui propose la construction du canal, grâce au projet. L'accord du canal est signé et la France crée en 1958 une société pour le percer et l'exploiter : "La Compagnie universelle du canal maritime de Suez". Compagnie qui, au fil du temps, des rachats et des fusions, deviendra... GDF Suez.

A quel moment l'Egypte prend-elle le contrôle du canal ?

En 1956, le canal change de main lors de la célèbre "crise de Suez". Nasser, le président égyptien, "nationalise " selon ses mots, le canal. Il explique que c'est pour financier le barrage d'Assouan. Colère du Royaume-Uni et de la France qui ont des intérêts commerciaux et économiques à Suez. Ils lancent une opération conjointe avec Israël contre l'Egypte.

 

Au bout d'une semaine ils font marche arrière sur pression des Etats-Unis et de l'URSS. Cette crise montre un nouvel équilibre des forces à l'aube de la guerre froide : les Etats-Unis et l'URSS qui se sont tous les deux opposés à cette opération.

Et le canal aujourd'hui ?

Aujourd'hui, le canal est toujours une manne financière énorme pour l'Egypte. Son péage représente 20% du budget de l'Etat. Le nouveau canal pourrait doubler sa rente annuelle. L'inauguration de ce jeudi concerne deux choses. D’abord le creusement d'un nouveau canal le long de l'ancien. Et puis l'élargissement du canal de Suez historique. Ces deux nouveautés vont permettre de naviguer dans les deux sens (ce qui est pour l’instant impossible) et de doubler la capacité de transport, passant de 49 bateaux par jour à 97.

("Bienvenue en Egypte" peut-on lire à l'entrée du canal de Suez © Maxppp)