Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... la zone euro

Alors que la Grèce risque de sortir de la zone euro, France Info vous rappelle comment est né cet espace économique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Pieces d'un euro©MAXPPP)

La zone euro est constituée des 19 pays, sur 28 que compte  l'Union européenne, qui ont adopté l'euro comme monnaie unique. La zone euro a commencé à exister bien avant que nous utilisions les pièces et les billets en euro au 1er janvier 2002.

Construction par paliers

La zone euro a été lancée en 1999 par onze pays fondateurs,  Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal.

 

Puis, la Grèce en 2001, la Slovénie en 2007, Chypre et Malte en 2008, la Slovaquie en 2009, l'Estonie en 2011, la Lettonie en 2014 et Lituanie en 2015.

Ceux qui ont boudé la zone

Reste que les neuf autres pays de l'Union ne font pas partie de la zone euro. Il y a plusieurs cas de figure.

Les Britanniques ne voulaient pas de la monnaie unique dès le début du processus. Ils ont négocié un statut à part.

D'autres pays ont posé la question à leur population, qui a dit "non" à l'euro. C’est le cas de la Suède et du Danemark.

Ceux qui veulent y entrer

Six anciens pays de l'est qui souhaitent entrer dans la zone euro. Bulgarie, Hongrie, Pologne, République Tchèque, Roumanie et Croatie. Comme tous les pays de l'Union, ils ont vocation à rejoindre la zone euro.  Mais la crise économique et la crise de l'euro sont passées par là et la plupart de ces pays ne savent pas quand ils seront admis. Ils restent sous surveillance.

Critères d’admission

Car ils doivent respecter les fameux critères de convergence économique de Maastricht. Stabilité des prix, des taux de change et des taux d'intérêt, un déficit budgétaire à moins de 3% du PIB et une dette à moins de 60% du PIB. 

La Grèce avait maquillé ses comptes publics pour être acceptée. On s'en est aperçu très tard.

Critères pas respectés

Ces critères ne sont pas forcément respectés par ceux qui font partie du club de la zone euro. En France par exemple, sous l'effet de la crise, le déficit budgétaire a grimpé à 7,5% du PIB en 2009 pour retomber à 4% en 2014.

En ce qui concerne la dette, c'est pire. La France dépasse de loin les 60% du PIB puisqu’elle est à 97,5% actuellement.

Zone puissante mais malade

Reste que la zone euro possède théoriquement une force de frappe exceptionnelle avec 340 millions d’habitants. Elle est la 2eme économie mondiale, derrière les Etats-Unis. 

Mais sa croissance est poussive ces dernières années. En 2014, la zone euro a connu une croissance de 0,9%, contre 2,4% aux Etats-Unis.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Pieces d'un euro©MAXPPP)