Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... la semaine de contestation

L'épreuve de force autour de la loi El Khomri entre cette semaine dans une phase décisive. Manuel Valls a répété ce week-end qu il irait jusqu'au bout. Il faut donc s'attendre a de nouvelles perturbations cette semaine alors que s'approche l'Euro de football.

(illustration prétexte © Gettyimage)

Le secteur des transports s'apprête à vivre une semaine agitée avec des appels à la grève pour protester contre la loi travail, mais pas seulement. Pour les syndicats l’approche de l’Euro de football et la menace qu’ils peuvent faire peser sur l'évènement est une opportunité qu'ils entendent apparemment saisir. A la SNCF par exemple quatre syndicats, la CGT, L’Unsa, Sud et la CFDT appellent à une grève illimitée à partir de mardi soir. Des syndicats qui  veulent peser sur les négociations sur leurs conditions de travail et notamment le temps de travail.

A ces motifs internes, la CGT premier syndicat des cheminots et SUD Rail s'oppose à la loi El Khomri. La RATP est également concernée. La CGT le premier syndicat de la régie demande la réouverture des négociations salariales annuelles et le retrait du projet de loi El Khomri. La CGT lance donc un mouvement illimité à partir de jeudi. De son côté Sud-Ratp a déposé sans nuance un préavis de grève illimitée à partir du 10 juin date d'ouverture de cette euro 2016. Sur les routes, l'approvisionnement en carburant s’est amélioré ce week-end avec le déblocage de la quasi-totalité des dépôts pétroliers, mais il y a toujours des perturbations. Six des huit raffineries françaises sont toujours à l'arrêt ou au ralenti. La grève a été reconduite aux terminaux pétroliers de Marseille et du Havre, qui alimentent Orly et Roissy en kérosène. 

La CGT a déposé un préavis de grève pour du 3 au 5 juin dans l'aviation civile à partir de vendredi 

Les réductions d'effectif, le salaire, mobilisent les salariés. A moins d'une semaine du début de l'Euro, le trafic devrait être perturbé. De son côté, le SNPL, le premier syndicat de pilotes d'Air France pourrait lui aussi entrer dans la danse pour dénoncer la réduction de leurs rémunérations. Le syndicat a lancé un référendum auprès de ses adhérents pour ou contre une grève. Enfin dans les ports les dockers sont également appelés à cesser le travail jeudi à l'appel de la CGT.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(illustration prétexte © Gettyimage)