Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... la Realpolitik

Helmut Schmidt qui est mort hier a été qualifié de "chancelier de la Realpolitik". France Info vous explique la Realpolitik.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(La poignée de main entre Nixon et Mao en 1972©MAXPPP)

La Realpolitik est une stratégie politique qui s'appuie sur le possible, sur ce qui est jouable et fait passer au second plan les doctrines, les jugements de valeur, la morale. L'objectif de la Realpolitik, c'est l’efficacité. 

Bismarck

Ce mot est allemand parce que c'est Bismarck qui a pratiqué cette politique réaliste au moment de la naissance de l'Allemagne moderne au XIXe siècle. Realpolitik pour unifier les petits royaumes allemands et pour ménager certaines grandes puissances européennes. Donc l'objectif, c'était d'abord l'intérêt national.  

Allemagne et guerre froide    

Reste que ce mot a aussi été beaucoup été utilisé dans l'Allemagne des années 70. Cela correspond à ce moment pendant la guerre froide où les dirigeants ouest-allemands comme Helmut Schmidt se rapprochent de l'Allemagne de l'Est, malgré les oppositions politiques entre système capitaliste et système communiste. Helmut Schmidt se rendra en visite officielle en RDA en 1980 dans un contexte de course aux armements et de peur d'une confrontation nucléaire entre Est et Ouest. 

USA-Chine 

Au-delà de l'Allemagne, une autre illustration de la Realpolitik est-ouest, c'est la célèbre poignée de main en 1972 entre le président américain Richard Nixon et une des icônes du communisme, le président chinois Mao Zedong, des dirigeants qui n'ont vraiment rien à voir entre eux, mais qui font un beau pied de nez à l'URSS. 

 

L'homme qui a œuvré à ce rapprochement contre nature est le secrétaire d'Etat américain Henry Kissinger, qui incarne lui-aussi la Realpolitik. L'idée, c'est toujours de pousser les intérêts de son pays en mettant de côté ses convictions profondes. 

Reapolitik aujourd’hui 

La Realpolitik peut apparaitre comme cynique. Par exemple, quand un pays fait des affaires avec un régime aux antipodes de ses propres valeurs. On voit l'intérêt national et on oublie ses idéaux, ses principes.

 

Comme récemment, le voyage de François Hollande en Arabie Saoudite. Dix milliards d'euros de contrats avec un pays qui bafoue les droits de l’homme. En fait la Realpolitik, c'est souvent ce qui mène le monde.

 

Cela, dit la Realpolitik peut revêtir une connotation plus positive quand il s'agit de qualifier une politique réaliste qui fait avancer les choses en surmontant les blocages idéologiques.      

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(La poignée de main entre Nixon et Mao en 1972©MAXPPP)