Cet article date de plus de sept ans.

Expliquez-nous … la croissance

écouter (453605min)
La croissance expliquée par le croissant. Comment est-elle calculée ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Chantier BTP en Ile-de-France©MAXPPP)

La croissance économique, c’est l'évolution du Produit intérieur brut (PIB) de la France.  

PIB et valeur ajoutée

Et le PIB, c'est la somme de toutes les richesses produites par la France en une année, la somme de toutes les valeurs ajoutées dégagées par les différents agents économiques du pays.

 

Le concept de valeur ajoutée peut s’expliquer avec cet exemple schématique. Pour fabriquer des croissants, il faut de la farine, de l'eau, de l'électricité et un pâtissier qui confectionne le croissant. Tout cela  revient à 60 centimes d'euro par croissant. Reste que ce croissant est vendu 1 euro. Donc, 40 centimes d'euros de richesse ont été créés. C'est le même mécanisme pour un constructeur de voitures.

Calculs

Pour calculer le montant total des valeurs ajoutées (le PIB), l’Insee entre en action. 80 statisticiens travaillent tout au long de l'année pour récolter des milliers et des milliers d'informations sur les valeurs ajoutées dégagées par les entreprises, les artisans, bref le secteur marchand et non marchand. Ensuite, ils font des additions qui débouchent sur  une somme énorme, le PIB. En 2013, il a été de 2.113 milliards d'euros en France.

PIB hors inflation

L'Insee regarde l'évolution du PIB par rapport à celui de l'année précédente. Quand celui-ci augmente, c'est la croissance.   

Mais il faut tenir compte de l'inflation.  

Exemple : Avec une inflation de 2% entre l'année 1 et l'année 2,  si le PIB  (en euros) grimpe de 2% entre ces deux années, il n’y a pas de croissance car l'inflation a fait monter le PIB mécaniquement. C’est la raison pour laquelle les économistes ôtent l'inflation pour obtenir le PIB réel, en euros constants, afin  d’obtenir la vraie progression de la croissance.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.