Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... L'usage du vélo en France

Alors que selon le baromètre 2017 des villes cyclables, 21 villes seulement sur 316 obtiennent la moyenne, franceinfo s'arrête plus globalement sur l'usage que nous faisons du vélo en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Cyclotourisme sur l\'étang de Cazeaux et de Sanguinet en Aquitaine
Cyclotourisme sur l'étang de Cazeaux et de Sanguinet en Aquitaine (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !


2 à 3% des Français seulement utilisent le vélo au quotidien pour aller travailler, contre 10% en Allemagne et 29% aux Pays Bas. C'est le cas d'un habitant sur quatre à Florence, Tokyo ou Munich, un habitant sur deux à Copenhague.

Strasbourg, devant Grenoble et Bordeaux

D'après les chiffres publiés l'an dernier par l'INSEE et basés sur le recensement 2015, c'est à Strasbourg qu'on utilise le plus son vélo pour aller au travail. La part modale (la part du vélo par rapport aux autres moyens de transport) y atteint 16%. Strasbourg est talonnée par Grenoble (un peu plus de 15) et par Bordeaux (près de 12%). Suivent Rennes, Tours, Toulouse, Nantes. Seuls 4% des Parisiens utilisent leur vélo pour aller au travail

Plus de vélo centre ville qu'en périphérie

Cette même étude de l'INSEE nous apprend que les femmes vont moins souvent travailler à vélo que les hommes, que ce mode de transport est privilégié par les diplômés du supérieur et dans les centre-villes des grandes agglomérations plus qu'en banlieue.

Les départements où on pédale le plus sont les départements alsaciens, ceux de la façade atlantique, du Centre-Val de Loire, de l’est de d'Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que ceux à la frontière des régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est. C'est dans la grande couronne parisienne qu'on a le moins recours au vélo, ainsi que dans le Massif Central, en Provence-Alpes Cote d'Azur et en Corse.

Pistes cyclables et arceaux de stationnement, éléments déterminants

Sans surprise, les politiques volontaristes favorisent l'usage du vélo: l'importance du réseau cyclable et de la possibilité d'accrocher facilement son vélo.

Si on reprend les trois villes de tête:

- Strasbourg et son agglomération comptent 560 kilomètres de pistes cyclables et 19.000 arceaux de stationnement.

- On recense 20.000 arceaux de stationnement également à Grenoble et son agglomération et 320 kilomètres de pistes cyclables. La ville doit développer d'ici 2020 quarante kilomètres d'autoroutes à vélos. Grenoble se trouve par ailleurs être la ville la plus plate de France.

- A Bordeaux intramuros, le réseau de bandes et pistes cyclables dépasse les 160 kilomètres. La ville compte près de 6.000 arceaux de stationnement et des parcs relais près du tramway.

Toutes les villes jugées les plus "cyclables" ont aussi un système de location de vélos, en libre service ou longue durée.

Le vélo de plus en plus utilisé en vacances

Le cyclotourisme a représenté neuf millions de séjours en 2016. La France compte plus de 13.000 kilomètres de véloroutes et de voies vertes avec des itinéraires phares comme La Vélodyssée qui relie le nord de la Bretagne au Pays Basque, la Loire à Vélo, ou Le tour de Bourgogne à vélo.

Le trophée vélo remis ce vendredi par la Fédération Française de Cyclotourisme a récompensé la Manche, élue destination 2018. La Manche compte près de 1.800 kms d'itinéraires cyclables.

Cyclotourisme sur l\'étang de Cazeaux et de Sanguinet en Aquitaine
Cyclotourisme sur l'étang de Cazeaux et de Sanguinet en Aquitaine (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY)