Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... Hillary Clinton

Hillary Clinton, c'est l'histoire d'une petite fille qui se voyait astronaute et qui un jour écrivit à la NASA et se vit répondre : "merci beaucoup mais désolée on ne prend pas les filles".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La petite fille en question naît en octobre 1947, dans une banlieue de Chicago, dans une famille de la classe moyenne, républicaine, protestante méthodiste.

Le père, dur, la pousse à l'excellence. Sa mère qu'elle adore lui martelle 3 messages :que quand on a des enfants on ne divorce pas, qu'en toute chose il faut savoir rester modérée, et qu'être une femme ne doit pas empêcher de prendre la place que l'on souhaite. Dès l'âge de 13 ans, Hillary Clinton travaille pour financer ses études.

Hillary Clinton c'est aussi beaucoup d'ambition

Une femme ambitieuse et intelligente. Elle étudie dans une université de jeunes filles de bonnes familles, le Wellesley College. Le discours de fin d'année qu'elle prononce, véhément, la fait remarquer par le magazine Life qui voit en elle l'une des personnalités à suivre du pays. Elle intègre ensuite la prestigieuse université de Yale. Elle y fait alors la rencontre décisive de sa vie. Elle rencontre Bill Clinton dans la bibliothèque de l'université. Elle aime raconter qu'elle a repoussé plusieurs fois les avances de Bill avant de l'épouser. "Elle avait " dit Bill clinton "un air volontaire et une maîtrise de soi que j'avais rarement vu chez quiconque ". Elle obtient son diplôme, devient avocate. En 1980, elle a une fille. Sa fille unique, Chelsea. Et elle poursuit sa carrière. Devenue première dame d'Arkansas puis des Etats-Unis, elle joue -et c'est une première- un rôle politique. A la Maison blanche, elle a son propre bureau dans l'aile ouest de la maison blanche. L'aile ouest symbolise le coeur du pouvoir.  Elle travaille entre autres à réformer le système de santé. Gros échec d'ailleurs.

1998, l'affaire Monica Lewinski

C'est l'humilitation évidemment publique et mondiale. Hillary décide -et elle confiera que cela a été les décisions les plus dures à prendre de sa vie- de rester mariée à Bill Clinton. D'aller à la télévision le défendre en politisant l'affaire. Et de se lancer elle même ensuite en politique.

En route pour la course à la Maison Blanche

En novembre 2000, Hillary Clinton est élue sénatrice de l'Etat de New-York. Un mandat renouvelé en 2006. En 2008, elle affronte à la Primaire démocrate Barack Obama. Dans un pays en guerre, elle estime qu'il faut un commandant en chef. Elle refuse de jouer la carte féminine, met en avant son expérience. Elle est battue de peu par un Barack Obama alors quasi inconnu. C'est une claque. Mais elle se relève encore et toujours et se projette sur la suite. La suite,c'est donc la route vers la présidentielle. Parsemée d'embûches. Ses rivaux démocrates la voient comme la candidate de l'establishment.

Elle va confier son bonheur d'être grand-mère d'une petite Charlotte, arpenter en minibus les Etats les plus difficiles. Dans le camp républicain, on l'accuse de mensonge, de fraude, de clientélisme.

Face aux attaques, elle aime citer Eleanor Roosevelt : "Pour faire de la politique quand on est une femme, il vous faut la peau aussi épaisse qu'un rhinocéros et j'ai  les cicatrices pour le prouve r"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)