Cet article date de plus de quatre ans.

Envoyé spatial. "Aller sur Mars, ce serait le rêve total !"

écouter (3min)

Thomas Pesquet est l'envoyé spatial de franceinfo à bord de l'ISS. L'astronaute français doit rentrer sur Terre le 2 juin, et il rêve déjà de nouvelles missions.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Après l'ISS, Thomas Pesquet rêve d'aller sur Mars. (ESA/NASA)

Dans deux semaines, le 2 juin, Thomas Pesquet sera de retour sur Terre, après avoir passé un peu plus de 200 jours dans l'espace, soit quasiment six mois et demi en apesanteur. C'est encore loin du record détenu par Guennadi Padalka, 58 ans. Le cosmonaute russe, qui a effectué cinq vols spatiaux, a vécu 878 jours en apesanteur.

"Aller sur Mars, ce serait le rêve total"

À 39 ans, Thomas Pesquet a donc encore le temps de repartir. Mais il ne se fixe pas l'objectif de battre un record. "C'est le meilleur moyen d'être déçu je pense. Moi je fais de mon mieux pour tout ( ...) et en général cela a des résultats positifs. Mais je ne pars pas en me disant que je vais faire cinq missions et dix sorties extravéhiculaires, et que si j'ai moins que ça, je vais bouder".

Cela ne l'empêche pas de rêver à d'autres missions. "Aller sur Mars, ce serait le rêve total, imaginez sur une planète où personne n'est jamais allé, nous serions les premiers (...) ce serait complètement incroyable, l'aventure technologique du siècle" confie Thomas Pesquet, "même si je dois rester au sol, j'espère que j'en ferai partie et que j'aiderai à faire en sorte que cela se passe."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Envoyé spatial

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.