En route vers Paris 2024, France info

En route vers Paris 2024. Les Jeux pour construire la ville de demain

En septembre 2017, on connaîtra le pays qui organisera les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. L’écologie et la durabilité font partie intégrante de tout projet olympique. L'occasion est belle pour le comité d'organisation de réinventer une ville et de la rendre plus durable, intelligente et moderne.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le développement durable, pilier de la canditature de Paris pour les JO 2024
Le développement durable, pilier de la canditature de Paris pour les JO 2024 (PA_YON / MOMENT RF)

Depuis le début des années 2000, l’importance de l'écologie n’a cessé de croître. Pour le comité parisien, le développement durable a été défini comme un pilier, l'ADN de la candidature.

Organiser les Jeux permettrait ainsi d’être une vitrine pour les innovations françaises en matière de ville durable.

Projecteur sur la ville de demain

Côté construction, les normes les plus strictes en matière de performance énergétique ont été fixées par Paris 2024. Peu d’infrastructures olympiques sont à prévoir, mais il y a tout de même la piscine et les villages des athlètes et des médias à bâtir.

Ces constructions ressembleront à de véritables laboratoires d’expérimentation. Il y aura par exemple, au sein du village une tour maraîchère qui accueillera de vraies surfaces agricoles. Il serait alors possible de ramasser ses tomates sur les toits du village.

Autre innovation, le comité de Paris compte récupérer l’énergie créée par des "data center". Ces centres de données produisent de façon inéluctable beaucoup d’énergie et de chaleur, une énergie aussi appelée "énergie fatale". En la récupérant, Paris 2024 souhaite chauffer la piscine olympique.

Changer le quotidien des Français

Vivre dans une ville plus durable, intelligente, écologique permettrait d’apporter de réels changements au quotidien des français. L’organisation des Jeux Olympiques favoriserait par exemple la baignade dans la Seine.

Le fleuve accueillera, si les Jeux de 2024 sont parisiens, les compétitions olympiques de triathlon et de nage libre. Après les Jeux, entre 10 et 20 zones de baignade seraient laissées en héritage.

Notre quotidien pourrait être changé aussi avec la création de nouveaux espaces verts. D’ici 2020, la nature envahira la ville avec la végétalisation de 100 hectares de toitures et de murs, la création de 30 hectares supplémentaires d’espaces verts et la plantation de 20 000 nouveaux arbres.

Enfin, une ville écologique se ressent aussi avec l’évolution de ses mobilités. Durant les Jeux, 100% des bus seraient propres et l’espace dédié aux piétons et aux cyclistes serait augmenté.

Impliquer le grand public dans une démarche responsable

Pour mettre en place cette logique environnementale et créer la ville de demain, le comité de Paris 2024 compte sur le soutien de nombreux partenaires.

L’accord signé avec WWF, ONG fortement impliquée dans le développement durable, permettra d’assurer la transition énergétique et écologique, selon une démarche basée sur une économie circulaire.
Par ailleurs, le Groupe Caisse des Dépôts, acteur engagé dans la lutte contre le changement climatique, a proposé de soutenir la neutralité carbone de la candidature en apportant des crédits carbones issus de projets d’énergies renouvelables français dans la filière bois.

Le comité parisien s’appuie aussi sur les projets innovants des start-up, entrepreneurs et créateurs via un appel d’offres.
Enfin, un Comité de l’Excellence Environnementale composé de 24 personnalités (scientifiques, membres d’ONG, représentants d’associations, athlètes, entrepreneurs) a été créé, toujours dans l’objectif d’organiser des Jeux à impact environnemental positif.

L'actualité de la semaine olympique

L'élection de Trump, une mauvaise nouvelle pour la candidature de Los Angeles 2024 ?

C'est assez étonnant de voir à quel point les avis divergent sur ce sujet. Pour certains experts, cela sonne comme une évidence : l'élection de Trump fera perdre la candidature de Los Angeles, les voix des femmes et des représentants des pays arabes et d'Amérique latine au sein du CIO. Mais d'autres spécialistes considèrent que le CIO n'est pas regardant sur la démocratie. Ils prennent aussi le temps d'ajouter que la France n'est pas assurée d'avoir une stabilité politique dans quelques mois.

Direction Doha pour Paris 2024

Une délégation du comité de Paris 2024 s'est envolée samedi 12 novembre à Doha pour assister à l'assemblée générale de l'Association des comités nationaux olympiques. L'objectif de ce déplacement est de récupérer quelques conseils et recommandations pour améliorer leur dossier.

Le soutien d'un prix Nobel

L'économiste et entrepreneur bangladais Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix en 2006, a signé en début de semaine un partenariat avec Paris 2024. L’objectif pour les deux parties sera tourné vers l'amélioration de la société comme par exemple de s’assurer que les jeunes qui habitent la région parisienne profiteront pleinement des 250 000 emplois créés par les Jeux.

Le développement durable, pilier de la canditature de Paris pour les JO 2024
Le développement durable, pilier de la canditature de Paris pour les JO 2024 (PA_YON / MOMENT RF)