En randonnée avec vous, France info

En randonnée avec vous. La vie de nomade et de "liberté" pour les camping-caristes

Cet été, franceinfo vous emmène sur les chemins de randonnée partout en France. Après la Corse, les Cévennes et l'Île-de-France, nous partons au nord du Massif central, du côté de la réserve naturelle du Val d'Allier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Roselyne et Francis sont deux camping-caristes en vacances dans la réserve naturelle du Val d\'Allier.
Roselyne et Francis sont deux camping-caristes en vacances dans la réserve naturelle du Val d'Allier. (BORIS LOUMAGNE / RADIOFRANCE)

Au nord du Massif central coule l’Allier, l’une des dernières rivières sauvages d’Europe. Au sud de Moulins, la promenade est surnommé le "sentier des castors" mais fin du suspense, nous n’avons pas pu apercevoir cet animal nocturne et très craintif. En revanche, garé le long du sentier, il y a un couple de camping-caristes : Roselyne et Francis. Ce dernier est une sorte de père Castor, avec toujours une histoire à raconter, toujours le mot pour rire : "Vous savez dans les camping-caristes c’est comme dans les immeubles, il y a les c… et il y a les bons."

Eux font partie des bons. 66 et 64 ans, originaires de Sancerre, toute une vie de travail à Bordeaux "dans la boulange". Mais il y a trois ans, ils ont plaqué la boulangerie pour prendre la route. “En camping-car, on revit et on a la liberté, s'enthousiasme Roselyne. En plus, nous vivons dedans. Nous avons tout vendu et on vit dans notre camping-car."

Les avantages du nomadisme

Cette vie de nomade a ses avantages. "On a été voir les plus beaux villages de France qu’on aurait jamais vus en vacances", explique Roselyne. "Avec un studio vous êtes obligé de rester dans un certain rayon, poursuit son mari. Alors qu’en camping-car, on part la semaine prochaine dans la Drôme, puis on descend sur Marseille, on va remonter en visitant la Provence, un petit arrêt dans l’Isère, on repart vers la Bretagne. Vous ne pouvez pas le faire si vous avez loué un logement." Sans compter les avantages fiscaux...

"Pas d’impôt ! Il n'y a plus d’impôt locaux, plus de taxe foncière, et c’est génial !"

Francis, adepte du camping-car

à franceinfo

Francis et Roselyne filent le parfait amour, même si parfois, exiguïté oblige, quelques tensions éclatent dans le camping-car. "Il y a des fois que ça chauffe mais on se raccommode sur l’oreiller", lance Roselyne. Il est temps de laisser tranquille ces deux-là.

Roselyne et Francis sont deux camping-caristes en vacances dans la réserve naturelle du Val d\'Allier.
Roselyne et Francis sont deux camping-caristes en vacances dans la réserve naturelle du Val d'Allier. (BORIS LOUMAGNE / RADIOFRANCE)