En randonnée avec vous. Découverte de l’écosystème protégé du lac Foréant, dans le parc naturel du Queyras

écouter (3min)

Cet été, franceinfo vous emmène sur les chemins de randonnée partout en France. Cette semaine, on sillonne le parc naturel régional du Queyras, dans les Hautes-Alpes. Mercredi, direction les alentours du lac Foréant.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sur les sentiers du GR58, à travers le parc naturel du Queyras. (VALENTIN DUNATE / RADIO FRANCE)

Ici cohabitent une flore riche et protégée aux palettes de couleurs exquises, un lot d’animaux divers et quelques curieux. Un petit coin d’harmonie, à près de 2 800 mètres d’altitude. Il s’agit là, aux alentours du lac Foréant, de l’un des endroits les plus fréquentés du Queyras. Une situation qui s’explique notamment par la proximité de la route du col Agnel, à une petite demi-heure de marche. "Ce qu’on a ici au niveau du lac Foréant c’est un APB, un arrêté préfectoral de protection du biotope. Toute la partie qui est en amont du lac, on y a délimité une zone protégée par des cordelettes et des piquets parce qu’il y a des espèces végétales, des reliques glacières qui sont sensibles", décrit Marion chargée de garantir le respect de la zone protégée.

Le paradis des fleurs

Les médiateurs du parc sont là pour sensibiliser tous les promeneurs. Car ici, il n’y a pas que des randonneurs. Certains sont juste des amoureux de la nature parés d’un jean et d’une chemise, comme Bernard et Florence, fascinés par les fleurs. "On venait du Mercantour et il n’y avait pas ces tableaux-là", relate Florence. "Ce matin nous avons pu observer des linaires des alpes, des renoncules des glaciers, l’arnica et la benoîte des montagnes. Ça fait des tapis de couleurs multicolores. C’est très beau", ajoute Bernard enthousiaste.

La faune est riche elle aussi. Les plus chanceux peuvent parfois observer des bouquetins, repérer des rapaces dans le ciel et, en tendant bien l’oreille, il est même possible de saisir des cris de marmottes si elles ne daignent pas montrer le bout de leur museau. Quel que soit le spectacle qui est offert aux promeneurs, tous restent bouche bée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.