En direct du monde, France info

Pérou : catastrophe écologique majeure dans la forêt amazonienne

C'est le principal oléoduc du Pérou qui a rompu à plusieurs endroits provoquant de gros dégâts sur la nature. La compagnie pétrolière nationale qui exploite l'installation n'en est pas à son premier scandale...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Végétation au Pérou © Maxppp)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La région polluée se situe en pleine forêt amazonienne, tout près de la frontière avec l'Equateur. Il y a eu une première fuite le 25 janvier dans l’oléoduc "Nord Péruvien". 3.000 barils de pétrole de la compagnie publique Petroperu ont contaminé le fleuve Chiriaco. Les indigènes des communautés locales comme celle de Nazareth ont été surpris par la contamination sans avoir été avertis. Le problème a ensuite empiré le 9 février à la suite de pluies torrentielles dans la région, ce qui a conduit le gouvernement à déclencher l'état d'urgence.

A cette catastrophe écologique s'est ajouté un scandale humain. La compagnie nationale PetroPeru est accusée d'avoir utilisé des enfants pour nettoyer ces fuites. Dans un premier temps, le président de Petroperu a nié. Or, il a depuis été prouvé qu’un ingénieur de la compagnie a bien fait travailler des enfants payés 50 centimes d’euros pour chaque seau de pétrole récupéré. Selon les responsables du village de Nazareth, 60 enfants ont participé à ces tâches. Certains connaissent aujourd'hui des problèmes de santé.

(Végétation au Pérou © Maxppp)