En direct du monde, France info

La Corée du Sud fait la course en tête pour proposer la 5G dès 2019

En mars l'an prochain, la Corée du Sud va devenir le premier pays à commercialiser l’internet mobile ultrarapide 5G. Dans ce pays, les consommateurs tiennent à adopter vite les dernières innovations.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un utilisateur de smartphone en Corée du Sud en mars 2014 (illustration).
Un utilisateur de smartphone en Corée du Sud en mars 2014 (illustration). (ED JONES / AFP)

La Corée du Sud deviendra en mars 2019 le premier pays à commercialiser l’internet mobile 5G, une connexion ultrarapide en théorie cent fois plus fulgurante que la 4G. 

Un galop d'essai aux JO

La 5G va jouer un grand rôle dans le développement de la réalité virtuelle et des voitures autonomes, qui pourront communiquer entre elles très rapidement pour éviter des accidents. La 5G permettra aussi de connecter de nombreux objets, de multiplier les caméras dans les villes. La Corée du Sud a déjà été le premier pays au monde à expérimenter cette technologie à grande échelle, lors des Jeux olympiques d’hiver à PyeongChang, en février dernier. L’expérience avait notamment permis de connecter des caméras partout dans les stades et de faire circuler des bus autonomes.

Les utilisateurs coréens très intéressés

Du point de vue du consommateur, de l'utilisateur de smartphone, la 4G est déjà si rapide que le passage à la 5G offrira peu de différences notables, du moins pour les applications actuelles. Mais en Corée du Sud, où les consommateurs veulent toujours plus de vitesse et tiennent à adopter les dernières innovations, on n’a pas ces doutes. Sung Eun-mi, vice-présidente de l’opérateur téléphonique KT, le confirme. "C’est dans la nature des gens. Dès qu’ils commencent à utiliser un service plus rapide que l’ancien, ils veulent l'adopter, s'exclame-t-elle. Et dans notre secteur des technologies de l’information et de la communication, si nous ratons le virage de la 5G, nous serons loin derrière nos concurrents. C’est notre principale préoccupation."

Les Sud-Coréens tirent les premiers...

Opérateurs et constructeurs électroniques luttent pour s’imposer comme des leaders en la matière et pour imposer au passage leurs technologies ainsi que leurs standards. Kim Bosun, co-fondatrice de l’agence digitale Asiance à Séoul, assure que cette technologie va révolutionner nos vies. "La 5G va changer la ville. On pourra installer des caméras partout, qui permettront de tout voir dans la ville en temps réel, assure-t-elle. La 5G va créer plus de demande et un appel d’air pour de nouveaux services et applications qui n’existent pas encore."

Les enjeux financiers sont énormes. La Commission européenne estime que d’ici 2025, l’impact économique de la 5G sera de 113 milliards d’euros, rien que pour l’Europe.

Un utilisateur de smartphone en Corée du Sud en mars 2014 (illustration).
Un utilisateur de smartphone en Corée du Sud en mars 2014 (illustration). (ED JONES / AFP)