Cet article date de plus de six ans.

L'Australie à la dérive doit faire recalculer ses coordonnées GPS

écouter (5min)
L'Australie, immense île-continent extrêmement isolée, se trouve à l'autre bout du monde, au sud de l'Indonésie. Les GPS mentent. Ils placent l'entrée du pont de Sydney trop au sud car le continent australien dérive vers le nord. Tellement vite, que le gouvernement doit faire recalculer les coordonnées GPS du pays.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (illustration prétexte © GettyImages)

C'est la plaque tectonique continentale qui bouge le plus vite sur la planète, à raison de sept centimètres par an. C'est à peu près la vitesse de pousse de vos cheveux et de vos ongles, souligne le géologue Eric Tohver de l'université d'Australie occidentale. L'ile-continent fait route vers le nord-est, vers l'Indonésie  et elle devrait atteindre l'Equateur dans quelques dizaines de millions d'années, prédit le géologue. La collision avec l'Asie, l'Indonésie, semble inévitable. Ce sera comme une réunification, puisqu'il y a 200 millions d'années, l'Australie faisait encore partie du Gondwana, le supercontinent qui occupait une bonne partie de de l'hémisphère Sud. L'Australie était soudée à l'Inde, l'Afrique, l'Amérique du sud et l'Antarctique.

La dérive actuelle de l'Australie est devenue un problème pour les pouvoirs publics 

Sept centimètres par an ne semble pas énorme, mais c'est suffisant pour changer les latitudes et longitudes de l'ile-continent. Cela fait 22 ans que les coordonnées GPS de l'Australie n'ont pas été actualisées et le décalage entre le GPS et la position réelle est désormais d'un mètre 50. Concrètement, dans la vie quotidienne, ça ne change pas grand-chose. Par exemple quand vous recherchez une adresse à Melbourne sur votre smartphone. De toute façon les GPS des smartphones ont une marge d'erreur de 5 à 10 mètres.

Des secteurs de l'économie ont besoin de GPS très précis

C'est le cas de l'agriculture. Par exemple, les exploitants cartographient leurs champs, ils prélèvent des échantillons de terre pour déterminer quelles parcelles ont besoin de plus d'engrais et pesticides que d'autres. C'est aussi particulièrement ennuyeux pour pleins de scientifiques, ceux qui utilisent des drones, et ceux qui mesurent l'élévation du niveau de l'océan, par exemple. Imaginez la cacophonie sur les routes australiennes si tout le monde adopte la voiture sans conducteur, avec des coordonnées GPS fausses.

Le gouvernement a ordonné une mise à jour des coordonnées GPS de l'Australie

L'actualisation sera faite en janvier et cette fois-ci, l'Australie prendra de l'avance, pour éviter de devoir actualiser chaque année. Elle va rentrer les latitudes et longitudes prévues pour 2020 donc il y aura toujours un décalage avec les positions réelles, d'environ 20 centimètres, écart comblé en trois ans.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.