En direct du monde, France info

En Islande, le vol de 600 puissants ordinateurs servant à "miner" le bitcoin

En Islande, un des leaders mondiaux de la production de cryptomonnaies, les autorités ont annoncé mercredi enquêter sur le vol de 600 puissants ordinateurs servant à produire des bitcoins. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des bitcoins représentés sous forme de pièces.
Des bitcoins représentés sous forme de pièces. (JUSTIN TALLIS / AFP)

L'Islande est l'un des leaders mondiaux de la production de la cryptomonnaie. Les autorités du pays ont annoncé, mercredi 7 mars, enquêter sur le vol, en trois étapes, de 600 puissants ordinateurs qui servaient à "miner", c'est à dire à produire du bitcoin, pour un préjudice estimé à 1,6 million d'euros. Deux hommes ont été placés en détention provisoire.

Du matériel puissant dérobé

Les vols se sont produits en décembre et en janvier dernier dans des centres de données informatiques. L'un des cambriolages s'est produit dans un très grand hangar, à Reykjanesbær, au sud-ouest de l’Islande. Des petits serveurs étaient alignés par centaines. Ces processeurs sont tous reliés à de puissants ordinateurs. Le vacarme y est assourdissant. Il correspond au bruit des unités centrales de nos ordinateurs de bureau à la maison multiplié par centaines. Ces serveurs travaillent, "moulinent", font du "minage" dans le jargon des crypto-monnaies qui est le résultat de calculs mathématiques complexes. Ils sont produits par ces puissants ordinateurs, ce qui donne au final le fameux bitcoin. Plus la machine est puissante, plus la monnaie est créée rapidement. 

Une monnaie virtuelle qui peut rapporter gros 

Si l'intention des voleurs était d’utiliser ces équipements dans leur but initial, la création de bitcoins, cela pouvait leur rapporter gros. Certes, la valeur du bitcoin a considérablement chuté ces dernières semaines, mais sa cote s’établissait tout de même à environ 8 000 euros l’unité, mi-décembre. Et surtout, cette monnaie virtuelle, volatile, a l’énorme avantage d’être absolument intraçable. 

L'Islande, royaume de la cryptomonnaie

L'Islande est un endroit idéal pour implanter ces usines à bitcoins, en raison de sa localisation géographique, entre l’Europe et l’Amérique, mais aussi de son climat tempéré. Il est propice au refroidissement des serveurs qui tournent 24 heures sur 24 et 365 jours par an. En Islande, la température moyenne à l'année est d’environ 5°C. De plus, l'électricité y est bon marché grâce à l’énergie géothermique. 

Au total, dans cette affaire de vol d'ordinateurs, qui n'a rien de virtuelle, une dizaine de personnes ont été entendues et deux Islandais ont été placés en détention provisoire. 

Des bitcoins représentés sous forme de pièces.
Des bitcoins représentés sous forme de pièces. (JUSTIN TALLIS / AFP)