En Espagne, Google lance sa première "région cloud" dans le sud de l'Europe

écouter (3min)

Google dispose de 30 régions cloud dans le monde. Celle qui vient d’être lancée à Madrid est la première dans le sud de l'Europe pour l'entreprise.

Article rédigé par
Marie-Hélène Ballestero - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Illustration Google. (DENIS CHARLET / AFP)

Une région cloud est une zone de disponibilité, composée d'un ensemble de serveurs situés au même emplacement ou, dans ce cas précis, dans un même pays. L’objectif est de fournir des services aux entreprises, qui sont situées à proximité, afin de leur garantir un accès plus rapide à ces services. Google dispose de 30 régions cloud dans le monde. Celle qui vient d’être lancée à Madrid est la première dans le sud de l'Europe pour l'entreprise. Ils'agit aussi de la première région cloud ouverte par un géant de la technologie en Espagne. Mais ce n’est que le début car Microsoft, IBM, Amazon Web Services ou Oracle doivent faire leur arrivée prochainement dans le pays.

Les régions cloud se ressemblent beaucoup même si cette région baptisée Europe Sud-Ouest1 présente quelques spécificités importantes. Elle est composée de trois installations, trois centres qui auront une puissance équivalente et seront connectés entre eux pour éviter les interruptions de service. Cette région cloud va permettre aussi la réduction de la latence de la connexion internet, qui va passer de 20 millisecondes à 1 milliseconde à Madrid, et à moins de 10 dans le reste de l’Espagne. C’est l'un des plus principaux avantages pour les utilisateurs. Et puis, Google poursuit son engagement en faveur de la durabilité, en garantissant que cette région cloud sera à faibles émissions. À terme, le géant de la technologie s’est engagé à fonctionner partout dans le monde avec une énergie sans carbone d’ici 2030.

"Un coup de pouce pour l'économie" madrilène

L’Espagne s’est imposée ces derniers temps comme l’un des principaux pôles d’investissement en matière d'infrastructures numériques en Europe et Madrid comme le “hub numérique” du sud du continent. Une position privilégiée qui a de fortes retombées pour le pays et la région madrilène. “Le lancement est important car il offre aux entreprises espagnoles la possibilité de stocker leurs activités sur le nuage, ce qui est étroitement lié à la modernisation d’un pays, explique explique Nerea Bilbao, journaliste du magazine Computer World. Pour Madrid, cela signifie d’une part un renforcement de sa visibilité internationale, en tant que hub numérique, ce qui est toujours un message attrayant à l’étranger. Cela signifie aussi un coup de pouce pour son économie. Sans aucun doute, l’ouverture de régions cloud dans une communauté autonome requiert une équipe technique spécialisée et cela génère également des emplois indirects.”

La région cloud de Google a commencé à fonctionner à Madrid le 9 mai et elle compte déjà une centaine de clients. Elle représente un investissement total de 650 millions de dollars, 10 000 emplois et un impact de 1,3 milliard d’euros sur l’économie espagnole.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.