En direct du monde, France info

En direct du monde. En Russie, pour la Coupe du monde, pièges, arnaques et vrais bons plans

Pays hôte du Mondial 2018 de football, la Russie attend un million de visiteurs au total en juin-juillet. Les heureux possesseurs d’un billet pourront se satisfaire des transports gratuits, mais devront se méfier par exemple des faux avis de clients sur Tripadvisor.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Vue aérienne de Moscou, le 1er mars 2018.
Vue aérienne de Moscou, le 1er mars 2018. (ALEXANDER NEMENOV / AFP)

A tout juste 10 jours du lancement de sa Coupe du monde de football, qui se tient du 14 juin au 15 juillet, la Russie a hâte de se montrer sous son meilleur jour. Le pays hôte attend un million de visiteurs au total, dont beaucoup de supporters étrangers, qui peuvent représenter une véritable manne pour l’économie russe. Mais attention aussi aux pièges et arnaques pour les touristes non-avertis.

500 euros pour figurer parmi les meilleurs restaurants

Dernier exemple en date, les faux-avis sur internet pour vanter les mérites de certains restaurants dans les villes hôtes de la Coupe du monde : 35 000 roubles, soit un peu moins de 500 euros, c’est la somme qu’il fallait débourser le mois dernier encore pour figurer parmi les dix meilleurs restaurants de Kaliningrad, l’une des onze villes russes qui accueilleront des matchs du Mondial dans moins de deux semaines. En échange de ce versement, une agence russe spécialisée, à grands renforts de faux commentaires élogieux sur le site de référence Tripadvisor, faisait grimper le restaurant en question dans les meilleures places des guides locaux.

Une fois démasquée, l’agence s’est défendue en indiquant tout simplement qu’il fallait bien inventer des clients étrangers satisfaits, puisque ceux-ci, censés venir du bout du monde dans quelques jours, n’existaient pas encore. Et de rappeler aussi que ces pratiques ne sont pas propres à la Russie, histoire si possible de sauver les apparences.

Le train gratuit dans la limite des places disponibles

Heureusement, il y aura tout de même de vrais bons plans durant cette Coupe du monde. Le premier d’entre eux sera assurément le transport en commun, puisque les supporters munis de billets pour les matchs du Mondial pourront voyager gratuitement par le train, évidemment dans la limite des places disponibles. Attention toutefois à bien se renseigner sur les distances et les horaires : les supporters français qui voudront aller en train de Moscou à Ekaterinbourg, où la France jouera le 21 juin contre le Pérou, doivent prévoir entre 25 et 30 heures de trajet !

Au total, les chemins de fer russes ont programmé au moins 500 trains supplémentaires pendant le Mondial. Des efforts ont également été faits dans les métros des grandes villes russes, avec des annonces en anglais pour permettre aux supporters de mieux se diriger. En revanche, pas question de pouvoir accéder aux messageries LinkedIn ou Telegram, bloquées en Russie officiellement pour raisons de sécurité, de même que la plate-forme de vidéos Dailymotion.

Vue aérienne de Moscou, le 1er mars 2018.
Vue aérienne de Moscou, le 1er mars 2018. (ALEXANDER NEMENOV / AFP)