En direct du monde, France info

En direct du monde. A Flint, dans le Michigan, après le scandale de l’eau contaminée, tout n’est pas réglé

Trois ans après le scandale de l’eau contaminée aux métaux lourds dans la ville de Flint (Michigan), aux Etats-Unis, cinq personnes ont été inculpées mais les problèmes ne sont pas tous réglés. Franceinfo s’est rendue dans le laboratoire à l’origine des analyses.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoEric SamsonRadio France

Mis à jour le
publié le

Le 14 juin dernier, cinq personnes ont été inculpées pour leur responsabilité dans le fiasco de la gestion de l’eau à Flint.
Le 14 juin dernier, cinq personnes ont été inculpées pour leur responsabilité dans le fiasco de la gestion de l’eau à Flint. (CARLOS BARRIA / X90035)

En avril 2014,  la population de certains quartiers de la ville de Flint, dans l’Etat du Michigan, aux États-Unis, a commencé à douter de la qualité de l’eau potable distribuée dans de nombreux quartiers. L’eau sentait mauvais, était de couleur brune, mais les autorités ont pendant longtemps affirmé que le phénomène était normal. 

Une année et demie d'eau contaminée au plomb

Il n’en était évidemment rien : les 100 000 habitants de cette ville ont été approvisionnés pendant un an et demi avec une eau gravement contaminée au plomb, une pollution confirmée par les scientifiques de l’université de Virginia Tech, mêlée au scandale. "C’est dû à la présence de l’un des principaux experts en corrosion des canalisations en plomb, le Dr. Edwards, qui est professeur de Virginia Tech, explique Éric, scientifique de l’université. C’est un spécialiste reconnu mondialement à la tête d’un laboratoire spécialisé et donc c’est souvent la personne que l’on consulte en cas de possibles cas de contamination." La maman de deux jumeaux a contacté Virginia Tech, s'inquiétant de voir l’un de ses enfants ne pas se développer aussi rapidement que l’autre. Elle emmène son fils chez le médecin qui confirmera un empoisonnement au plomb. Les autorités locales refuseront cette conclusion, poussant la mère de famille à contacter l’université de Virginia Tech et lui envoyer des échantillons.

Des taux de plomb très supérieurs à la norme légale

Emely Garner est une collaboratrice du Dr Edwards. Cette doctorante est spécialisée en ingénierie de l’environnement et elle faisait partie de l’équipe qui en août 2015 a confirmé l’empoisonnement d’une bonne partie de l’eau potable de Flint. "Nous avons découvert que le problème d’empoisonnement dû à la présence de plomb dans l’eau potable était effectivement très présent dans la ville de Flint, explique Emely Garner. 20% de nos 200 premiers échantillons avaient des taux de plomb très supérieurs à la norme légale dans certains quartiers même si dans ce domaine, il n’y a pas de doses sûres de plomb pour la santé. Notre leader, le Dr. Edwards, est un leader international dans le domaine de la corrosion par plomb. Il est allé à Flint et a présenté nos résultats que nous avions mis en ligne. Il n’a pas été très bien reçu." 

Et la doctorante spécialisée en ingénierie de l'environnement ajoute : "Le département qualité de l’environnement de l’Etat du Michigan qui doit veiller au respect des normes a immédiatement essayé de nous discréditer, déplore la doctorante. Ils ont dit que nos résultats étaient faux et que nous étions des magiciens qui sortaient des lapins d’un chapeau et trouvaient du plomb dans toutes les villes qu’ils étudiaient." 

Des économies de 200 dollars par jour 

Le problème est aujourd’hui réglé en partie, mais tout cela a pris beaucoup trop de temps. Virginia Tech a découvert que le problème a commencé lorsque la ville a changé de source d’approvisionnement en eau, passant du lac Huron à la rivière de Flint sans rajouter un agent anti-corrosion, pour faire des économies de 200 dollars par jour. Certaines tuyauteries anciennes en plomb ont donc commencé à s’user et à contaminer l’eau de certains quartiers. On a pu déplorer un certain nombre de victimes de légionellose avant que les autorités ne reconnaissent le problème. Le 14 juin 2017, cinq personnes ont d’ailleurs été inculpées pour leur responsabilité dans le fiasco de la gestion de l’eau à Flint, dont le responsable du département de la Santé de l’Etat du Michigan.

Le 14 juin dernier, cinq personnes ont été inculpées pour leur responsabilité dans le fiasco de la gestion de l’eau à Flint.
Le 14 juin dernier, cinq personnes ont été inculpées pour leur responsabilité dans le fiasco de la gestion de l’eau à Flint. (CARLOS BARRIA / X90035)