Cet article date de plus de trois ans.

En Belgique, un polar se déroule au Parlement européen pour faire découvrir les coulisses de l'UE avant les élections

écouter (4min)

Deux auteurs, ancien et actuel assistants parlementaires, publient un polar sur les coulisses du Parlement européen pour faire découvrir l'envers du décor à trois mois des élections. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Maxime Calligaro à la foire du livre de Bruxelles en séance signature, le 16 février 2019.  (ANGÉLIQUE BOUIN / FRANCE-INFO)

À trois mois des élections européennes, la fiction s’empare du Parlement européen. Dans leur roman policier Les compromis, Maxime Calligaro, ancien "eurocrate" comme il aime à le préciser, longtemps le collaborateur de l’eurodéputé Jean Arthuis, et Éric Cardere, un nom d’emprunt car il est toujours en poste, nous emmènent dans l’univers souvent méconnu des institutions européennes via l'histoire de deux jeunes assistants parlementaires. 

Le polar met en scène une députée écolo, en pleine négociation sur la future loi Diesel, que l’on retrouve assassinée. L'ouvrage a été l'une des attractions de la foire du livre de Bruxelles, suivi d'un débat sur l'Union européenne. Séverine s'est d'ailleurs offert le livre : "J’ai vraiment flashé en voyant la publicité sur le site de la foire, je me suis dit : il y a tellement d’intrigues à l’Europe, c’est parfois tellement obscur, pourquoi pas un polar". 

Un divertissement à vocation pédagogique

Le récit n'est pas un livre pour ou contre l'Europe. Chacun y trouvera son compte : poids des lobbies, relations entre élus débordés et assistants fatigués, arrangements entre groupes politiques, ce qui a donné son titre au livre les compromis, le tout avec le regard affuté de ceux qui ont été au cœur de la machine. "Normalement quand on a fini le bouquin on a trouvé un meurtrier et on a appris comment on fait une directive, explique l'auteur, on va dans ce qu'on appelle les trilogues, c'est à dire quand les diplomates des états membres, les fonctionnaires de la commission et les élus du Parlement européen viennent pour faire des compromis".

On pousse des portes pour aller voir comment tout cela se fait, pour emmener le lecteur découvrir l’Europe à trois mois des élections européennes, on s’est dit que ce serait utile

Maxime Calligaro

à franceinfo

Tout dans le récit est imaginé mais tout a un fond de réel, reconnaissent les auteurs qui dressent une galerie de portraits utile et ludique. 

Une série télévisée en préparation 

Dix épisodes de 26 minutes signés Noé Debré devraient voir le jour sur France Télévisions mais on quitte le polar pour le registre de la comédie. On suivra le quotidien de cinq jeunes assistants parlementaires de nationalités et d'horizons divers. La série est annoncée fin 2019 sur nos écrans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.