En direct de l'Europe, France info

En direct de l'Europe. A Noël, les Européens sont unis dans leur diversité

Noël, tradition à la fois païenne, chrétienne et orthodoxe, est surtout une fête familiale, célébrée dans toute l'Union, mais avec des coutumes différentes. Petit tour d'Europe.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Arrivée à l\'aéroport de Budapest du Joulupukki, le Père Noël en finnois, venu par avion de Finlande pour disséminer l\'esprit de Noël dans les villes et villages hongrois
Arrivée à l'aéroport de Budapest du Joulupukki, le Père Noël en finnois, venu par avion de Finlande pour disséminer l'esprit de Noël dans les villes et villages hongrois (ATTILA VOLGYI / MAXPPP)

Les fêtes de Noël marquent dans tous les pays européens, un temps fort, une trêve, une période où l'on se retrouve en famille, entre amis pour partager et éventuellement célébrer ce qui était d'abord une fête païenne, la naissance de la divinité du Soleil invaincu (le solstice d'hiver tombait un 25 décembre dans l'Empire romain), puis avec le christianisme la naissance de Jésus de Nazareth.

La crèche de Noël est née en Italie

Et c'est tout logiquement en Italie qu'est née la crèche de Noël, d'abord vivante (la première a été réalisée par François d'Assise), puis en modèle réduit, largement diffusée par les Jésuites dans toute la chrétienté. À Noël, on offre à ses voisins, ses collègues de travail des douceurs, des gâteaux à l'effigie de Babbo Natale (le Père Noël) ou de l'Enfant-Jésus, on va bien sûr à la messe de minuit et le 26 décembre est férié, comme il l'est dans la plupart des pays, de l'Irlande à la Roumanie en passant par la Pologne ou le Royaume-Uni.

Des coutumes différentes

Mais même parmi les pays à forte tradition catholique, les coutumes ne sont pas les mêmes. Dans le nord de l'Italie, c'est le Père Noël ou le petit Jésus qui apporte les cadeaux le 25 décembre, ailleurs c'est Sainte-Lucie dès le 13 décembre. Dans le sud de l'Italie et à Rome, il faut attendre le 19 janvier pour que Befana, la vieille sorcière aux cheveux blancs passe sur son balai pour déposer des bonbons dans les chaussettes vides des enfants.

En Europe centrale, Santa Claus est accompagné de Krampus, une créature à cornes, mi chèvre-mi démon. En Espagne, les fêtes de Noël commencent à la mi-décembre et se terminent le 6 janvier, le jour des rois, et ce sont traditionnellement les Rois mages qui apportent les cadeaux aux enfants en ce jour férié.

Dans les pays orthodoxes, Noël est moins important que Pâques. Mais en Grèce par exemple, la naissance de Jésus est aussi célébrée le 25 décembre, et non le 7 janvier, comme en Russie. Les fêtes démarrent la veille de Noël, les enfants chantent des calanda, petits poèmes et cantiques, agitent leur trigona, petit triangle musical, un repas de réveillon frugal clôt une période de jeûne de 40 jours. On se couche tôt pour assister à la messe qui démarre à 4h du matin. Les cadeaux sont distribués le 1er janvier par Saint-Basile.

Le sapin et l'épicéa de Noël, symboles du renouveau de la vie

Le sapin et l'épicéa pour Noël, c'est une coutume qui nous vient des pays germaniques. Les Allemands qui célèbrent "Weihnachten", les nuits saintes, donnent le coup d'envoi avec l'ouverture des marchés de Noël dès le premier dimanche de l'Avent, allument une bougie supplémentaire sur la couronne chaque semaine. Le 6 décembre les enfants reçoivent déjà la visite de Saint-Nicolas avec son père fouettard, son âne et ses cadeaux ; c'est le moment le plus important en Belgique.

Mais ne dit-on pas que le père Noël vient de la Laponie finlandaise ? Là aussi l'Avent est très important, le 13, on célèbre Sainte-Lucie qui, jusqu'à la fin du mois visite les écoles, les hôpitaux pour délivrer un message de lumière, d'espoir et de charité. La veille de Noël, les Finlandais se rendent au cimetière, pour déposer des bougies sur les tombes de leurs proches, avant d'aller au sauna. Ils réveillonnent en famille, en écoutant le discours de la Paix de Noël, proclamé chaque 24 décembre à Turku, qui fut capitale finlandaise du temps où elle était encore sous domination suédoise, avant d'être administrée par la Russie. Ce n'est qu'en 1917 que fut proclamée son indépendance... un 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas ou Santa Claus, nom attribué au Père Noël par les Américains.

Arrivée à l\'aéroport de Budapest du Joulupukki, le Père Noël en finnois, venu par avion de Finlande pour disséminer l\'esprit de Noël dans les villes et villages hongrois
Arrivée à l'aéroport de Budapest du Joulupukki, le Père Noël en finnois, venu par avion de Finlande pour disséminer l'esprit de Noël dans les villes et villages hongrois (ATTILA VOLGYI / MAXPPP)