Élysée, la bataille, France info

Présidentielle : en 2022 serons-nous tous écologistes ?

Pour espérer briller en 2022, il faudra pour tous les candidats à la présidentielle avoir coché la case écologie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une marche pour le climat, le 21 septembre 2019 à Paris.
Une marche pour le climat, le 21 septembre 2019 à Paris. (LAURE BOYER / HANS LUCAS VIA AFP)

En 2022 serons-nous tous écologistes ? Quel sera le poids de l'environnement dans les programmes des candidats à la présidentielle ? C'est le thème de ce troisième épisode d'"Elysée la bataille", le podcast original du service politique de franceinfo.

Pour Emmanuel Macron, le quinquennat a commencé avec une belle prise au ministère de l'Environnement, Nicolas Hulot. Avant que celui-ci ne renonce, "déçu" oar ce qu'il estime être "un malentendu". Emmanuel Macron et sa majorité ne se résignent pas à abandonner le champ de l'écologie pour 2022. Et les autres candidats labourent chacun leur sillon. Pour Marine Le Pen, c'est le concept du localisme qu'elle lie aux autres thématiques de son programme. Pour Jean-Luc Mélenchon, ce sont des propositions qu'il avance depuis longtemps, autour de la "planification écologique".

Et pour tous les autres, ceux qui ne se sont pas encore officiellement déclaré, pas d'alternative : tout candidat qui ne ferait pas de proposition "verte" serait perçu comme irresponsable. Reste les écologistes eux-mêmes, face à un casse-tête : celui d'une élection où les thèmes qu'ils portent devraient les favoriser mais où, pris dans une sorte de surenchère, ils ont toujours eu du mal à exister.

Une marche pour le climat, le 21 septembre 2019 à Paris.
Une marche pour le climat, le 21 septembre 2019 à Paris. (LAURE BOYER / HANS LUCAS VIA AFP)