Cet article date de plus de sept ans.

Pierre Bergé : "Je ne peux pas me passer de livre"

écouter (6min)
L'entrepreneur et mécène, président du Sidaction vit entouré de livres. Il regrette que certains s'entassent faute de temps pour les lire. Il vient de terminer "Constellation" d'Adrien Bosc. L'histoire de l'avion qui s'est écrasé en 1949, avec à son bord le boxeur Marcel Cerdan et la violoniste Ginette Neveu.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Pierre Berge president de Sidaction © Maxppp)

 Pierre Bergé aime le moment où il se retrouver entouré de ses livres, le soir, dans son lit. Quand un roman ne l'intéresse plus, il passe à un autre. Souvent, le fondateur de la maison de couture Yves Saint-Laurent se réfugie dans les valeurs sûres. Montaigne, Pascal, Proust, Flaubert ou Gionno, qu'il aime tellement. "C'est un grand écrivain, un styliste, conteur d'histoires."

 

"J'attends d'un écrivain qu'il me fasse tourner les pages." Pierre Bergé aime penser pendant la journée au roman qu'il est en train de lire. Et attendre le soir, parfois avec impatience, pour découvrir la suite de l'histoire.

 

Il se souvient aussi de conversations qu'il pouvait avoir avec le grand amateur de littérature qu'était François Mitterrand. Il partageait avec l'ancien Président de la République une passion pour la plume de Marguerite Duras.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dernières pages avant la nuit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.