Cet article date de plus de huit ans.

Guy Cogeval amoureux des romantiques français.

écouter
Le président du musée d'Orsay avoue son attirance pour la poésie et le théâtre. Et sa tendresse pour la littérature de la seconde moitié du XIXème siècle, et les romantiques. Pour lui les grands auteurs sont Flaubert, Stendhal, Chateaubriand. "Je me tourne vers eux quand je suis malheureux. J'ai besoin de relire et réécouter les textes. Je connais comme ça des passages entiers de Rimbaud ou Baudelaire." 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Quand on est historien de l'Art, on se doit de lire les catalogues sur l'actualité culturelle récente. Et ce n'est pas de la grande littérature, regrette Guy Cogeval.

Le conservateur se targue de proposer des expositions "d'allure" très littéraire. "J'aime beaucoup le texte écrit, comme contrepoint aux oeuvres exposées." C'est le cas de l'exposition Van Gogh/Artaud présentée en ce moment au musée d'Orsay.

Guy Cogeval n'a "pas une seconde pour lire dans la journée."  Il se rattrape donc le soir, entre minuit et deux heures du matin. Il aime ce que les Italiens appellent 'la saggistica'. Autrement dit les essais consacrés à un phénomène artistique.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.