Cet article date de plus de sept ans.

Bruno Racine : "Polar le soir pour finir la journée sans prise de tête !"

écouter (6min)
Le président de la Bibliothèque Nationale de France s'intéresse en ce moment à "La dissuasion nucléaire au XXIe siècle", de Thérèse Delpech (Ed. Odile Jacob). "Depuis la fin de la Guerre froide, on croit qu'on n'a plus besoin d'y réfléchir. Au contraire, on manque de réflexion sur le sujet." Bruno Racine aime varier ses lectures, même s'il concède "quelques faiblesses en poésie" et un penchant pour le polar.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Pour les nouveautés, je suis très fidèle à ma libraire", glisse dans un sourire le Président de la BNF, la plus grande bibliothèque de l'Hexagone.

Bruno Racine lit beaucoup de romans. Avec une prédilection pour les polars, qu'il lit le soir, vers minuit... l'heure du crime. "Le roman policier, c'est selon lui une vision de la société, de son côté sombre. Par moment ça peut aussi être métaphysique."

Il vient de finir "Sacrifices " de Pierre Lemaître, l'un des grands noms du polar français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.