États-Unis : la star des mangeurs de hot-dogs exclu d'un concours à cause… d’une saucisse végane !

Joey Chestnut, le plus gros mangeur du monde, est chassé du plus célèbre concours américain, le Nathan's Hot Dog Eating Contest. Les organisateurs lui reprochent son nouveau sponsor, une marque concurrente de hot-dogs à base de plantes.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Joey Chestnut avec un plateau de 76 hot-dogs, son record, lors de la cérémonie du Nathan's Hot Dog Eating Contest, à New York, le 3 juillet 2023. (JUSTIN LANE / EPA / MAXPPP)

On dirait le titre d’un article parodique, mais cette histoire est tout ce qu’il y a de plus réelle. Joey Chestnut a été exclu le 11 juin du "Nathan's Famous Fourth of July Hot Dog Eating Contest" qui se tient à New York depuis 1916 chaque 4 juillet, jour de la Fête nationale. Il est depuis des années une star aux États-Unis, devenu millionnaire grâce à son incroyable capacité à ingurgiter tout un tas d’aliments à toute vitesse. Tout commence en 2005 lorsqu'il ingurgite pendant une compétition près de trois kilos d'asperges en un temps record. Des records que depuis près de 20 ans, il bat presque systématiquement. Il est notamment connu pour avoir englouti 141 œufs durs en 8 minutes, 52 cheeseburgers en 10 minutes ou encore 182 ailes de poulet en trente minutes.

Mais le concours qui l’a rendu célèbre est le fameux "Nathan's Hot Dog Eating Contest", un grand concours qui a lieu tous les ans à Coney Island devant 35 000 fans et les caméras d’une chaîne de sport qui retransmet l'événement dans tout le pays. Aux États-Unis, avaler des hot-dogs à toute vitesse est considéré comme une discipline sportive à part entière. D’ailleurs, pour gagner Joey Chestnut s’entraîne dur, musclant ses mâchoires avec des exercices et faisant du yoga pour bien gérer sa respiration, ce qui est essentiel lorsqu’on doit avaler des dizaines de hot-dogs en quelques minutes. Grâce à tous ces entraînements, il a remporté 16 des 17 dernières éditions du Nathan’s Hot Dog Eating Contest et il en est devenu la star.

Joey Chestnut attendu en septembre sur Netflix

Mais c’est terminé puisque Joey Chestnut n'a désormais plus le droit de participer au concours après avoir choqué l’Amérique. Il a pour nouveau sponsor une marque concurrente de la chaîne de hot-dogs qui organise le concours. Le sacrilège suprême étant que la marque en question vend des saucisses végétales. "Nous sommes effondrés d’apprendre que Joey Chestnut, ce héros américain, a choisi de représenter une marque qui vend des hot-dogs à base de plantes", a déploré la Major League Eating (MLE). Cette organisation, qui organise les concours de plus gros mangeurs, l’a même imploré de revenir à la raison. Mais pas question de renoncer à son nouveau sponsor. Comme il l'a déclaré sur les réseaux sociaux, cette décision "privera les grands fans de la joie et du divertissement habituel de la fête".

"Un sacré coup pour le tournoi", a d’ailleurs commenté très sérieusement le Washington Post à l’annonce de son éviction. Heureusement, il sera de retour le 2 septembre pour une nouvelle compétition retransmise en direct sur Netflix Sports, au cours de laquelle il ingurgitera de nouveau des dizaines de hot-dogs garantis 100% bœuf, preuve qu'il n'a pas totalement perdu la raison. À moins que ce ne soit le monde qui soit devenu complètement fou ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.