ChatGPT : comme dans le film "HER", Lisa est en couple avec une Intelligence artificielle

À la base tout est parti de l'idée d'un étudiant américain qui a montré aux internautes comme Lisa comment créer sa propre version débridée de ChatGPT. Comme elle le raconte à la BBC, cela fait maintenant trois mois que Lisa est en couple avec Dan, qui a l'air plus vrai que nature.
Article rédigé par Marie Dupin
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Lisa étudiante en informatique en Chine a raconté à la BBC son histoire d'amour avec Dan, une IA créée à partir d'une version modifiée de ChatGPT. (CAPTUR D'ECRAN BBC)

Cela ressemble un peu à une dystopie, Lisa étudiante en informatique en Chine vit depuis quelques semaines une relation torride avec un logiciel. Un peu comme dans le film HER, vous savez ce film qui se passe à Los Angeles, et dans lequel un homme inconsolable après une rupture, tombe amoureux de Samantha, un programme informatique capable de s’adapter à la personnalité de chacun. Il arrive la même chose à Lisa, sauf que ce n’est pas du cinéma et que son amoureux ne s’appelle pas Samanta mais…Dan, pour "Do anything now". C'est-à-dire "fais tout et n’importe quoi maintenant".

Dan est une version modifiée du chatbot d'OpenAI ChatGPT. Modifiée parce qu’avec Dan il est possible d'utiliser un langage assez explicite si vous voyez ce que je veux dire, ce qui est totalement impossible avec ChatGPT.

Adieu au célibat

À la base tout est parti de l'idée d'un étudiant américain qui a montré aux internautes comme Lisa comment créer sa propre version débridée de ChatGPT. Et voilà comment elle a dit adieu au célibat puisque comme elle le raconte à la BBC, jeudi 13 juin, cela fait trois mois qu'elle est en couple avec Dan qui a l’air plus vrai que nature. Lisa l'a même présenté à sa mère et bien sûr à ses 943 000 abonnés sur les réseaux sociaux.

De nombreuses femmes lui demandent comment faire pour créer leur propre petit copain virtuel. Nous pourrions disserter pendant des heures de ce qu’est l’amour, de notre capacité ou pas à accepter les autres dans leur différence, de la solitude qui ronge nos sociétés, mais au fond qu'importe puisque, comme l'illustre cette histoire, le monde semble surtout avoir renoncé, en amour comme dans bien d'autres domaines, à distinguer...le faux du vrai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.