Cet article date de plus de dix ans.

Vichy, la ville qui vote à droite "depuis des lustres"

écouter (5min)
En 2007, Vichy votait à 60,7% pour Nicolas Sarkozy, soit sept points de plus que la moyenne nationale. Cinq ans après, retour dans cette ville "historiquement" de droite.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Vichy "vote à droite depuis des lustres " : l'expression revient régulièrement lorsque l'on va à la rencontre des Vichyssois. Cette ville de 25.691 habitants, dans l'Allier, a voté à 60,7% pour Nicolas Sarkozy au deuxième tour de l'élection présidentielle de 2007. Un des scores les plus élevés de France qui peut en partie s'expliquer par la population plutôt vieillissante, puisque beaucoup de gens viennent ici prendre leur retraite.

"Cette fois-ci il n'aura pas ma voix "

Au hasard des rencontres, les détracteurs de Nicolas Sarkozy dénoncent "des promesses non tenues ", tandis que ses partisans citent la crise comme excuse. Alors qu'elle avait voté pour lui en 2007, Cécile, 77 ans, ne votera pas pour Nicolas Sarkozy en 2012. Cette femme, rencontrée dans un club de retraités, autour d'une partie de cartes, prévoit de voter Marine Le Pen. Et son discours symbolise une crainte des représentants de l'opposition dans cette ville.

"Le style Sarkozy ne correspond pas du tout à ce qu'est la droite vichyssoise"

  • "La droite de Vichy est plutôt chrétienne-démocrate, discrète, sobre. Nicolas Sarkozy, c'est le bling-bling, ce petit personnage énervé, ça ne convient pas ", explique Pierre Gagnière, secrétaire de la section locale du PS. "On sent qu'il y a vraiment une répulsion qui s’est personnifiée* ", ajoute-t-il, craignant que les électeurs de Vichy soient du coup tentés par les extrêmes.

"On ne perçoit pas de démobilisation forte"

Du côté de l'UMP, pas d'inquiétude. Ce jour là il n'y a pas foule à la permanence dans le centre-ville, mais Frédéric
Aguilera, adjoint au maire UMP et délégué de la circonscription, assure que "même au moment où Sarkozy a pu traverser des crises politiques ou médiatiques, son socle de militants est resté ". Depuis quelques semaines, il constate même "une remobilisation de l'électorat de Nicolas Sarkozy " derrière son chef.

Les résultats du second tour de l'élection présidentielle de 2007 à Vichy :

Nicolas Sarkozy : 60,7% (53,06% en France)Ségolène Royal : 39,3% (46,94% en France)Votants : 80,22% (83,97 % en France)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.