Cinq jours à la une, France info

Danemark : le bonheur de payer des impôts

D'après l'OCDE, le Danemark est le pays de l'Union européenne où la pression fiscale est la plus forte, devant la Belgique et la France. Et pourtant 80 % des Danois trouvent normal de payer des impôts, ils sont même 12 % à trouver qu'ils n'en paient pas assez.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"C'est tout à fait normal de payer 50 % d'impôts parce qu'il y a des services publics de qualité, parce qu'il y a une place en crèche quand on en a besoin. Payer des impôts pour avoir ces services, pour soi et pour les autres, c'est tout à fait normal "

Assène Mona. Cette Danoise d'une trentaine d'années n'a rien d'une excentrique : difficile au Danemark de trouver des contribuables qui pestent contre les impôts. Il y a bien un débat sur la pression fiscale alimenté par les groupes de réflexion libéraux et  le parti conservateur. Mais à une très grande majorité, les Danois se disent satisfaits de payer des impôts.

Tous payent des impôts

Une des explications, c'est qu'au Danemark l'impôt sur le revenu est beaucoup plus indolore qu'en France : ici tout est prélevé à la source, directement sur la feuille de salaire. Il n'y a donc rien à redonner au fisc. Un système simple, efficace d'autant que dans le petit royaume scandinave, il n'y a ni niches fiscales, ni exonérations.

Tout le monde paie des impôts : les salariés, les retraités, les chômeurs et même les étudiants comme Ida, 21 ans, en deuxième année d'école de commerce :

"Je touche l'allocation étudiante, c'est 760 euros par mois. Et dessus je suis imposée à 8 %... Et je trouve ça bien. Nous avons tellement d'aides sociales, d'avantages : on peut aller gratuitement à l'hôpital, le médecin est gratuit, l'école est gratuite. On reçoit même de l'argent pour faire des études....Ca n'existe pas dans beaucoup d'autres pays...alors payer des impôts je trouve vraiment ça bien."

Un État très généreux

Si les Danois sont des contribuables modèles, c'est que leurs impôts financent un État providence très généreux : tous les étudiants, quel que soit le revenu de leurs parents, ont droit à une bourse,  le congé maternité est d'un an, presque tous les enfants ont une place en crèche.

Il vaut mieux que les Danois aiment payer leurs impôts car ils en paient beaucoup : jusqu'à 60% de leurs revenus, sans compter une TVA à 25% même sur les produits de nécessité, quant aux voitures elles sont taxées à 180% ! Mais pour faire passer cette pilule fiscale, les Danois ont un secret : dans leur langue impôt se dit "Skat", c'est le  même mot que pour dire "chéri". 

(©)