Cinéma week-end, France info

"Manos sucias", plongée dans une Colombie gangrénée par la coke

Lino Ventura est dans la séance de rattrapage du cinéaste Bruno Podalydès, les vertiges du comédien Omar Sy à quelques jours de la sortie de "Jurassic world" et les galères de deux jeunes trafiquants de drogue colombiens dans "Manos sucias" qui vient de sortir en salle.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Manos Sucias © Pretty Pictures)

Manos sucias est le premier film de Josef Wladyka, jeune réalisateur américain d'origine sino-polonaise. Il nous embarque en Colombie, au cœur de la réalité la plus sombre du pays dans la ville portuaire de Buenaventura.

Elle est assurée par Bruno Podalydès dont le nouveau film, Comme un avion , sortira en salle mercredi prochain. En attendant, il vous conseille de ne pas manquer  la ressortie en salle de L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville  : "C'est sans doute le plus beau film de Melville, avec une épure de la mise en scène, une économie de moyens... si j'avais des étudiants en cinéma, je leur montrerais ce film pour le jeu des comédiens et la mise en scène ."

 

Le box-office et le programme mercredi prochain dans les salles

La grosse sortie de la semaine ce sera celle de Jurassic world ,  le quatrième volet de la saga Jurassic park créée par Steven Spielberg, cette fois réalisé par Colin Trevorrow.

A l'affiche, Chris Pratt et dans un second rôle Omar Sy qui avait 15 ans lors de la sortie du premier volet et qui ne pouvait évidemment pas imaginer jouer un jour dans cette saga : "Je fais partie de cette génération qui avait pile l'âge pour aller le voir et c'est vrai que c'était incroyable, il y avait une vraie excitation de jeune mec, et d'être là aujourd'hui, c'est encore incroyable, ça peut donner le vertige. "

Au box-office de la semaine, c'est un film catastrophe San Andreas qui a pris la tête des opérations avec plus de 470.000 entrées pour sa première semaine en salles, devant Mad max qui en est à plus d'1,8 millions d’entrées et La loi du marché ", qui depuis Cannes et le prix d'interprétation remis à Vincent Lindon, bénéficie d'un excellent bouche-à-oreille puisqu'il a déjà réuni en deux semaines plus de 473.000 spectateurs.

(Manos Sucias © Pretty Pictures)