Cinéma week-end, France info

"Les interdits" de Weil /Kotlarski ; Auteuil et le "strip-tease de Sandra Bullock"

Dans "Les interdits", Anne Weil et Philippe Kotlarski nous emmènent dans l'Union Soviétique de la fin des années 1970.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Deux étudiants français profitent d'un voyage organisé pour
aider des refuzniks, des juifs soviétiques à qui le gouvernement refusait de délivrer des visas d'immigration. Sur cette trame historique se greffe une
histoire d'amour interdite entre ces deux étudiants, qui sont en fait cousin et
cousine.

Ces multiples trames ont tendance à embrouiller le propos. Mais le film vaut
pour son atmosphère, la reconstitution minutieuse réussie de ces années-là,
derrière le Rideau de fer. A noter les performances remarquables des deux
acteurs principaux, Stéphanie Sokolinski et Jérémie Lippmann.

La séance de rattrapage de Daniel Auteuil

A l'affiche du film Avant l'hiver de Philippe
Claudel, Daniel Auteuil conseille d'aller voir Gravity d'Alfonso Cuarón. L'acteur français explique que ce voyage dans l'espace, déjà
vu par quatre millions de Français, existe car un projet qu'il avait en commun avec le cinéaste est tombé à l'eau. "Cuarón a fait Gravity parce qu'il y a
quatre ans, quand il a écrit pour Charlotte Gainsbourg et moi un film qu'il n'a
pas pu monter en France, il est parti dépité de France. Grâce au refus de
certains abrutis, on a eu droit à un film absolument superbe, magnifique. Pour
ceux qui comme moi ne voyageront jamais dans l'espace, je les supplie d'aller
voir ce film parce qu'ils vont se recevoir des décharges dans la tête
absolument magnifiques. Et je dois dire que le strip-tease de Sandra Bullock en
3D vaut le détour."

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)