Chroniques du ciel, France info

L'aéroport du Bourget fête ses 100 ans

L'aéroport du Bourget, premier aéroport international de Paris est né avec la Grande Guerre. À l'origine, en 1914, il s'agissait d'une prairie, d'une quarantaine d'hectares située à Dugny, réquisitionnée par le Général Galliéni d'où décollèrent les premiers avions pour des missions de reconnaissance.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mis à jour le
publié le

(© Dimanche 13 juillet - Centenaire du Bourget)

Puis, le site s'étendra sur la commune voisine du Bourget dont il prendra le nom, assez rapidement.  A la fin de la guerre, cette base sera réutilisée pour les premiers vols commerciaux vers l'Angleterre. Les premiers hangars sont construits dans les années 20 , par l'architecte Henri Decaux puis l'ingénieur Henri Lossier.

(© LE BOURGET : ORIGINE DE LA PREMIÈRE VOIE AÉRIENNE)

Évoquer l'aéroport du Bourget, c'est se remémorer les grandes pages de l'histoire de l'aviation : Le décollage, sans retour, le 8 mai 1927 de Nungesser et Coli, la première traversée de l'Atlantique par Lindbergh et l’accueil triomphant, le 21 mai, l'envol du "Point d'Interrogation" de Costes et Bellonte, en 1930, l'arrivée de Mermoz en provenance d'Amérique du Sud en 1933. L'année même où sera créée la compagnie Air France.

(© 1933 | CRÉATION D’AIR FRANCE AU BOURGET)

En 1935 est lancé  par le ministère de l’Air  un concours pour construire un aéroport de capacité et d’allure plus dignes de la capitale.  Georges Labro, grand prix de Rome l’emporte, Mais il faut aller vite, le chantier doit être achevé pour l’Exposition universelle de 1937. Labro conçoit un bâtiment rectiligne de 233 mètres de long, nommé "Janus" : urbain côté ville, technique et entièrement dédié à l’aviation, côté terrain. C'est une longue façade recouverte de calcaire marbrier, que découvrent les voyageurs, côté ville, une sorte de paquebot, côté piste. Le  "port aérien"  utilise la métaphore marine  et  la  tour  de  contrôle en rotonde  fait  office  de proue du  navire  et  les terrasses en gradins, de ponts garnis de bastingages. C'est un véritable chef d'œuvre de l'art déco.

 

(© 1937 | Inauguration de l'aéroport international du Bourget)
De  740  en  1919, le  nombre  de  passagers  atteindra  20 ans  plus  tard,  l’incroyable  chiffre de  45.000. Qui prend l’avion ? Des hommes d’affaires, des hommes politiques et des colis,   pour des destinations essentiellement européennes : Bruxelles, Berlin, Moscou, Londres… dont les blasons, comme dans l’architecture ferroviaire, figureront, jusqu'en 1940, au fronton de l’avant-corps de l’aérogare séparant départs et arrivées.

C'est également au Bourget, que les chasseurs du "Normandie-Niemen" atterriront en rentrant de Russie à bord des Yak offerts aux 40 survivants par leurs homologues russes.

 

(© 1945 | LE RETOUR DE «NORMANDIE-NIEMEN»)
A la fin des années 1950, le Bourget atteint les limites de ses capacités. Progressivement, le trafic sera transféré à Orly-Sud inauguré en 1961. L'aéroport du Bourget conservera quelques vols commerciaux jusqu’à  l’ouverture de l’aéroport de Roissy en 1977, avant d’être définitivement dédié à l'aviation d'affaires.

 

(© 1958 | UN BOEING 707 SE POSE AU BOURGET)
L’aérogare Labro abrite aujourd’hui les riches collections du Musée de l'air et de l'Espace.  Catherine Manoury en est sa directrice.

 

(© LE MUSÉE DE L’AIR AU BOURGET)
Le 13 juillet, le ciel du Bourget sera en fête pour le centenaire de l'aéroport. Un grand meeting réunira une soixantaine d'avions de toutes les époques, organisé par l'Aéro-Club de France, en collaboration avec Aéroports de Paris et l'armée de l'air. Ce spectacle sera orchestré en cinq tableaux chronologiques. En vedette : la Patrouille de France et l'équipe de voltige de l'armée de l'air.

(© Le 13 juillet, le ciel du Bourget sera en fête pour le centenaire de l'aéroport.)
Mais aussi 6 des 40 Yak russes de 1945. Et, rarissime, le Spirit of Saint Louis avec sa réplique à l'identique (et volante) venue en guest star des États-Unis.

 

►►► RETROUVEZ TOUTES LES INFORMATIONS, AINSI QUE LE PROGRAMME SUR LES 100 ANS DE L’AÉROPORT DU BOURGET : ICI

 

En attendant la semaine prochaine, retrouver plus de Chroniques du ciel sur notre  page Facebook et sur notre 

(© Dimanche 13 juillet - Centenaire du Bourget)