Chroniques du ciel, France info

Chroniques du ciel. La fin des meetings aériens ?

De nombreuses incertitudes pèsent sur le monde du spectacle aérien confronté à la crise sanitaire ; mais aussi, aux problèmes environnementaux, de sécurité et de surêté.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La foule des grands jours le 18 août 2019 au 2e meeting aérien \"Plein Vol\" de Pornichet
La foule des grands jours le 18 août 2019 au 2e meeting aérien "Plein Vol" de Pornichet (PHOTO PQR / PRESSE OCEAN / MAXPPP)

2020 restera une année blanche pour le monde du spectacle aérien. Aux problématiques de sécurité aérienne, omniprésentes lors de manifestations avec du public, sont venus s’ajouter ces dernières années d’importants coûts liés à la sûreté, aux risques d’attentats, de lourdes pressions écologistes et le coup fatal, la crise sanitaire. Le meeting aérien vit-il ces dernières heures ?

Meeting aérien de Pornichet avec la Patrouille de France. le 18 août 2019
Meeting aérien de Pornichet avec la Patrouille de France. le 18 août 2019 (PHOTOPQR / PRESSE OCEAN / MAXPPP)

Aujourd’hui, n’importe quel préfet un peu censé, même passionné ne prendrait pas le risque d’apposer sa signature à l’organisation d’un tel évènement. Et c’est compréhensible. Pourtant le meeting aérien ne doit pas se résumer à quelques évolutions acrobatiques de vieux avions et à la parade de leurs pilotes. 

Le spectacle aérien est à l'arrêt à cause de la Covid, quasiment de manière mondiale. Cela représente d'abord une filière économique qui se chiffre en centaines de millions, cela représente entre 3 et 5 millions de spectateurs, ce n'est pas négligeable. Il y a une identité culturelle à travers ces grands évènements. 

Jean-Noël Bouillaguet, président de l'association France Spectacle Aérien

Metting aérien de Marck-en-Calaisis en 2004
Metting aérien de Marck-en-Calaisis en 2004 (MAXPPP)

Patrimoine aéronautique et culturel, recrutement pour les armées, mais aussi vitrine du savoir-faire technologique de notre industrie aéronautique. Pour autant, le monde du spectacle aérien ne survivra pas s’il ne fédère pas, s’il n’évolue pas, s’il ne prend pas plus en compte les questions environnementales. Les mêmes avions, les mêmes pilotes, les mêmes présentateurs depuis des décennies.

Pour finir sur une note d’optimisme, cette crise sanitaire est finalement une aubaine, une opportunité pour se remettre en question pour que le spectacle perdure.

La foule des grands jours le 18 août 2019 au 2e meeting aérien \"Plein Vol\" de Pornichet
La foule des grands jours le 18 août 2019 au 2e meeting aérien "Plein Vol" de Pornichet (PHOTO PQR / PRESSE OCEAN / MAXPPP)