Chroniques du ciel. Crise sanitaire et aviation d'affaires

écouter (3min)

Dassault Aviation a présenté cette semaine ses résultats pour 2020. Comme l'ensemble du secteur, son chiffre d'affaires et ses bénéfices sont en baisse en raison de la crise sanitaire, mais les objectifs de reprise sont bien là, du côté de l'aviation d'affaires.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation depuis 2013 (DASSAULT AVIATION / A. DASTE)

Si l’industrie aéronautique est l’un des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire, l’aviation d’affaires semble un peu mieux tirer son épingle du jeu. 

Malgré des ventes de Falcon en baisse, elles sont passées de 40 en 2019, à 15 en 2020, Éric Trappier, le Président-directeur général de Dassault Aviation affiche toutefois un certain optimisme, même s’il s’attend encore à une année difficile. Et l’un des signes de cette reprise, c’est la bonne tenue du marché de l’occasion.

"On traverse une année où la crise est au maximum avec la fermeture des frontières, on a un frein sur les vols de l’aviation commerciale et l’aviation d’affaires, donc il était logique que dans cette année de crise sanitaire qui génère une crise économique, les acheteurs potentiels d’avions d’affaires sont moins nombreux.

D’un autre côté, les avions d’occasion se sont pas mal vendus, parce qu’un avion d’affaires, ça vous offre la possibilité de voyager un peu plus en sécurité parce que vous partez d’un aéroport un peu moins peuplé, et vous arrivez dans un aéroport toujours moins peuplé et donc vous avez tous les avantages de
 l’aviation d’affaires qu’on connaît, et en plus, un passage beaucoup plus court dans des zones où il peut y avoir du monde.

Le nombre d’utilisateurs d’avions d’affaires est en train de grandir. La bonne santé du marché de l’occasion est non seulement un signe de reprise mais aussi une volonté de certains de venir sur l’aviation d’affaires. Quand on a pris l’habitude de voyager en avion d’affaires on y reste."

Éric Trappier prévoit de livrer le premier exemplaire de son avion d’affaires le Falcon 6X à la fin de 2022, et dans les mois ou les semaines à venir, annoncera le lancement d’un nouveau programme.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chroniques du ciel

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.