Chroniques du ciel, France info

Chronique du ciel. Air Caraïbes se lance sur Cuba

Pour Air Caraïbes, 2016 s’achève en beauté.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Avion d\'Air Caraïbes avant son atterrissage à l\'aéroport international de Juliana dans la partie hollandaise de Saint-Martin
Avion d'Air Caraïbes avant son atterrissage à l'aéroport international de Juliana dans la partie hollandaise de Saint-Martin (STEPHANE FRANCES / AFP)

La compagnie du groupe Dubreuil s’apprête à franchir le cap du million de passagers transportés cette année sur son réseau transatlantique. Un cap très symbolique accompagné d’une ouverture de ligne, vers La Havane, depuis quelques jours.

La fin du monopole d’Air France, après les années AOM

Une aventure à laquelle avait déjà participé Marc Rochet, aujourd’hui Président du directoire d’Air Caraïbes. Air Caraïbes lance deux vols par semaine.

Nous pourrons rapidement passer à quatre vols hebdomadaires si la clientèle est présente

Marc Rochet

Après le dégel entre les Etats-Unis et Cuba, entamé fin 2014, et l'ouverture progressive du ciel cubain, il était naturel qu'Air Caraïbes se positionne sur cette destination légitime dans la Caraïbe.

Air Caraïbes applique la réglementation européenne

Avec La Havane, Air Caraïbes poursuit l’extension de son réseau dans cette partie du Golfe du Mexique. Des accords avec les pilotes et les personnels navigants commerciaux ont été négociés. Ils portent sur ce que l'on appelle les FTL, pour Flight Time limitations, qui définissent les temps de vol, de service et de repos. Air Caraïbes applique la réglementation européenne.

Du coup, contrairement à la réglementation française, les pilotes ne sont pas trois dans le poste de pilotage, puisque c’est un vol de plus de 9 heures mais deux. La contrepartie, c’est un intéressement et une participation aux bons résultats de la compagnie.

Sur Cuba, Air Caraïbes espère très rapidement atteindre les 20% de parts de marché soit un peu plus de 50 000 passagers par an. Cuba qui intéresse également Corsair et XL Airways. Le problème aujourd’hui, c’est qu’après des années d’embargo, l’aéroport de la Havane n’est pas vraiment dimensionné pour accueillir des flots de touristes du monde entier et que les infrastructures hôtelières sont limitées.

Et des livres pour Noël

Si vous n’avez pas encore fait vos cadeaux de Noël. Des livres.
Et la ligne vivra ! Latécoère 11 avril 1927 de Jacques Arnoult chez Privat. Une biographie ou plutôt un éclairage sur les heures qui ont précédé la cession des lignes Latécoère à l’homme d’affaires Marcel Bouilloux Lafont.

Deux bandes dessinées, Angel Wings Tome 3 de Yann et Romain Hugault, aux éditions Paquet, et chez Glénat, Saint Exupéry, Le Seigneur des sables.

 

Avion d\'Air Caraïbes avant son atterrissage à l\'aéroport international de Juliana dans la partie hollandaise de Saint-Martin
Avion d'Air Caraïbes avant son atterrissage à l'aéroport international de Juliana dans la partie hollandaise de Saint-Martin (STEPHANE FRANCES / AFP)