Ces chansons qui font une vie, France info

Brassens : l'éternel copain

Il y a trente-cinq ans, George Brassens nous quittait, un chanteur qui n'a jamais été à la mode et qui est pourtant indémodable.

FRANCE 2

George Brassens c'est l'homme aux deux cents chansons, peut-être trois cents, personne ne sait vraiment. Car sous la plume insatiable de Brassens, il y a des poèmes, des romans, des chansons jamais enregistrées. Aujourd'hui, sa prose est chantée pour ne pas dire célébrée par toutes les générations. Brassens, le poète chantant : tous derrière et lui devant.

La poésie et l'amour

Son histoire commence à Sète en octobre 1921 dans une famille d'immigrés italiens. Papa est maçon, le fiston est un peu turbulent. À l'école, il découvre la poésie ; au bistrot, il découvre l'amour. "Personne ne saura" c'est sa première chanson pour une serveuse de bar à Sète. À Paris dans les années 1940, il s'installe chez l'amie Jeanne. À Montmartre au Lapin agile ou dans les autres cabarets, personne ne veut de ses chansons. Il faudra attendre 1952 pour qu'arrive enfin le succès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Georges Brassens chez lui, le 9 octobre 1972 à Paris.
Georges Brassens chez lui, le 9 octobre 1972 à Paris. (AFP)