Ces chansons qui font l'histoire - 2012/2013, France info

"White Christmas" et le scandale Elvis

La plus célèbre chanson américaine de Noël a été l'occasion d'un affrontement inattendu entre son compositeur Irving Berlin et le King lui-même.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

White Christmas par
Bing Crosby en 1942 est l’enregistrement le plus vendu dans toute l’histoire
du disque
, aux Etats-Unis comme dans le monde entier: plus de cinquante
millions d’exemplaires dans tous les formats, du 78 tours au téléchargement
légal. Entre 1942 et 1962, cette version se classera tous les ans parmi les
meilleurs ventes de disques aux Etats-Unis en fin d’année.  

White Christmas est
l’œuvre d’un des plus grands songwriters américains, Irving Berlin – un
immigrant juif biélorusse arrivé à l’âge de cinq ans aux Etats-Unis. Et, si on
met bout à bout toutes les versions enregistrées de White Chritmas , on
arrive à plus de cent millions d’exemplaires vendus.

Pour nous, Français, White
Christmas
s’appelle Noël blanc
, dans une adaptation écrite par
Francis Blanche.

Les chansons de la chronique d’aujourd’hui : White Christmas par Bing Crosby (1942), Noël blanc par André Claveau (1954), White Christmas par Elvis Presley (1957),
White Christmas par The Drifters
(1954).

Vous pouvez également
suivre l'actualité de cette chronique

Le livre qui accompagnait notre
chronique de cet été, Les chansons
qui ont tout changé
, est sur le kiosque de Radio-France et
en librairie avec sa cinquantaine
d'histoires de chansons historiques, de Ne
me quitte pas
de Jacques Brel à Didi
de Khaled, de Rock Around the Clock
par Bill Haley à Mignonne allons voir si la
rose
...

(©)