Ces chansons qui font l'histoire - 2012/2013, France info

Johnny Hallyday, le chanteur qui passionne les chanteurs

Johnny fascine la France entière, et donc aussi ses confrères, qui lui ont consacré au moins une quarantaine de chansons.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Depuis des dizaines d'années,
la chanson française célèbre en long, en large et en travers les prodiges de Johnny
Hallyday – sa gloire de chanteur mais aussi sa phénoménale capacité à toujours rebondir,
remonter des enfers et renaitre, dont il vient encore de donner des preuves.

Aucun artiste n'a suscité
autant de chansons que lui, à charge ou à décharge, et cela depuis les débuts
de sa renommée, en 1961 avec Léo Ferré.

 

Les chansons de la chronique d'aujourd'hui

Michel Sardou : Johnny (le
phénix)
(1973)

Léo Ferré : Les Temps difficiles (1961)

Chouchou : Johnny, Françoise et
Sylvie
(1964)

Enrico Macias : Et Johnny chante
l'amour
(1995)

Michel Delpech : Johnny à Vegas (2009)

Loïc Lantoine : Nny (2006)

Katerine : Le Rêve (2010)

Vetty : Johnny (si tu viens à
Saint-Etienne)
(1968)

Long Chris et les Daltons: A la cour
du roi Johnny
(1967)

Michel Mallory : Johnny ne laisse
pas ta musique te tuer
(1975)

Vetty : Johnny (si tu viens à
Saint-Etienne)
(1968)

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

 

Les cinquante épisodes d'Un été,
une chanson
, notre chronique de l'été 2012, sont disponibles
ici.

Les livres qui ont accompagné nos chroniques des étés 2010 et 2011, Ces
chansons qui font l'histoire
et Les chansons qui ont tout changé ,
sont l'un
et
l'autre sur le kiosque de Radio-France
et présentent une centaine
d'histoires de chansons historiques, de La Marseillaise à No Woman No
Cry
de Bob Marley, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Tomber
la chemise
de Zebda, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne
allons voir si la rose
...

 

(©)