Ces chansons qui font l'actu, France info

Un été 68. 26 août 1968 : après Mai, après l'été, voici l'automne...

Après Mai 68, après l'été, arriva la rentrée 68 et tout ce qui allait déferler :  les Beatles, Dalida, Enrico Macias, Canned Heat...

Après \"Rain and Tears\" d\'Aphrodite\'s Child pour l\'été, \"On the Road Again\" de Canned Heat sera l\'hymne immortel de l\'automne 1968. 
Après "Rain and Tears" d'Aphrodite's Child pour l'été, "On the Road Again" de Canned Heat sera l'hymne immortel de l'automne 1968.  (DR)

Nous sommes le 26 août 1968. C’est un lundi, cette année-là, et pour beaucoup de Français, il faut prendre le chemin du retour. Rentrée des classes, évidemment, rentrée dans les entreprises, rentrée culturelle aussi, avec les nouveautés, notamment, que vont déballer les disquaires.

Au cours de la semaine, il va arriver le 45 tours d’Hey Jude, des Beatles : un gigantesque succès, qui va précéder la sortie du double 33 tours simplement titré The Beatles et qui va être une révolution à lui seul, au mois de novembre.

La dimension historique de l’album blanc fera oublier, peu à peu, que sa parution est accompagnée par un 45 tours -Ob la di ob la da-, chanson que déteste John Lennon, ce qui explique qu’elle ne parait pas en single en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis – mais ce sera la plus grosse performance commerciale d’un 45 tours des Beatles en France... 

Dans cet épisode d’Un été 68, vous entendez des extraits de :

The Beatles, Ob la di, ob la da, 1968

Joe Cocker, With A Little Help From My Friends, 1968

Mary Hopkin, Those Were the Days, 1968

Dalida, Le Temps des fleurs, 1968

Julien Clerc, Ivanovitch, 1968

Jacques Brel, Vesoul, 1968

Claude François, Monsieur le businessman, 1968

Enrico Macias, Noël à Jérusalem, 1968

Canned Heat, On the Road Again, 1968  


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Cet été, vous pouvez aussi retrouver sur France Inter les quarante épisodes d’une autre série écrite par Bertrand Dicale sur les chansons de la Première Guerre mondiale, Carnet de chants 1914-1918

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 sur France Info, consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil. 

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

Après \"Rain and Tears\" d\'Aphrodite\'s Child pour l\'été, \"On the Road Again\" de Canned Heat sera l\'hymne immortel de l\'automne 1968. 
Après "Rain and Tears" d'Aphrodite's Child pour l'été, "On the Road Again" de Canned Heat sera l'hymne immortel de l'automne 1968.  (DR)