Quand la bombe atomique fait peur

écouter (5min)

Les récentes menaces de Vladimir Poutine cherchent à réveiller la peur de l'apocalypse nucléaire que nous rappellent les chansons du temps de la guerre froide. Mais elles nous rappellent aussi, qu'on peut ne pas avoir peur.  

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La menace d'une guerre nucléaire sur fond de drapeau russe. L'actualité de cette menace renvoie à d'autres plus anciennes, durant la guerre froide. (Illustration) (ANTON PETRUS / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

Ces dernières années, la bombe atomique nous faisait plutôt sourire. Cette chanson de Mathieu Boogaerts date de 2008 et elle transpose sur le ton de la comédie ce que les stratèges appelèrent, il y a quelques décennies, l’équilibre de la terreur. Chaque camp dispose de tellement de têtes nucléaires que personne n’osera jamais utiliser de bombe atomique. Un équilibre tel que l’on avait fini par ne plus avoir peur du tout – et surtout depuis l’effondrement de l’URSS, il y a déjà une trentaine d’années.

Or voici que Vladimir Poutine brandit la menace de l’arme nucléaire dans des déclarations spectaculaires dont nous vous avons parlé cette semaine sur France Info. Et les plus anciens d’entre nous se souviennent d’une certaine angoisse avec laquelle ils ont vécu pendant quelques décennies, et dont la chanson se faisait l’écho.

Un petit tour en 1966 et 1969 avec une chanson très commentée à l’époque – et fort peu diffusée sur les antennes publiques. D’abord la version originale de Stéphane Varègues, puis celle des Francs Garçons.

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :    

Mathieu Boogaerts, La Bombe, 2008

Stéphane Varègues, La Bombe, 1966

Les Francs Garçons, La Bombe, 1969

Henri Decker, Ah la danse atomique, 1947

Blond Blond, La Bombe atomique, 1947

Claude Nougaro, Il y avait une ville, 1964

Jacques Dutronc, L'avant-guerre c'est maintenant, 1980

Guy Béart, Le matin je m'éveille en chantant, 1961

Les Francs Garçons, La Bombe, 1969  



Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Notre série de chroniques de l'été 2022, Derrière nos voix, est toujours réécoutable en scrollant vers le bas ee cette page.

Et vous pouvez aussi retrouver sur ce lien le podcast Derrière nos voix, avec les secrets d'écriture et de composition de huit artistes majeurs de la scène française, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Bénabar, Dominique A, Carla Bruni, Emily Loizeau, Juliette et Gaëtan Roussel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.