Le palais de l'Élysée, un lieu de fantasme pour les Français

écouter (5min)

Le siège de la présidence de la République fait volontiers fantasmer les Français : on rêve d'y entrer, on imagine ce qui s'y passe, on veut en goûter la cuisine... 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Palais de l'Élysée est situé au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré. (DOMINIQUE TOUCHART / MAXPPP)

Il est possible que l’on n’ait pas mieux pour raconter le rapport des Français à leur président sous la Ve République : on a envie de l'interpeler mais ce n’est pas si facile. Vous avez reconnu La Fille de l’été dernier par Johnny Hallyday en 1975, dans laquelle il joue le rôle d’un tout jeune homme séparé de son amour estival. A l’époque, Johnny a amplement le droit de vote – et d’ailleurs il avait fait campagne pour le vainqueur de l’élection présidentielle de 1974, qui avait abaissé la majorité et donc le droit de vote de 21 à 18 ans. C’est d’ailleurs une thématique qui revient à chaque élection présidentielle, et le premier tour qui a lieu dimanche sera aussi scruté pour cette raison : les jeunes iront-ils voter ?

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :      

Johnny Hallyday, La Fille de l'été dernier, 1975

NTM, Qu'est-ce qu'on attend, 1995

Lunatic, HLM 3, 2000

Kaaris, 80 zetrei, 2015

Kery James, Constat amer, 2013

Jean Ferrat, Les Jeunes Imbéciles, 1991

Jean Guidoni, Les Concubines de la gloire, 1995

Soprano, Regarde-moi, 2011

Gabriel Bacquier, Un dîner à l'Élysée, 1899 (enregistrement de 2002)

François Béranger, Tout le monde s'aime, 1984

Katerine, Barbecue à l'Elysée, 2002    


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chansonexploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson françaisecoédité par Plon et franceinfo. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.