Ces chansons qui font l'actu, France info

La chanson commente les prénoms français

La manière dont on baptise ses enfants n'est pas innocente et la chanson l'a toujours su.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Quand la chanson s\'intéresse à la question du sens de nos prénoms
Quand la chanson s'intéresse à la question du sens de nos prénoms (Fotolia)

Si l’on a bien compris la polémique de cette semaine, il vaudrait mieux s’appeler Ignace – qui est un petit nom charmant – que par exemple, Abdel ou Zorah, puisque c’est la teneur des propos venimeux d’Eric Zemmour il y a quelques jours, qui lui a valu une cinglante réponse de Rachida Dati, le maire du VIIe arrondissement de Paris.

Comme par anticipation, Yves Jamait avait abordé cette polémique en 2013 dans sa chanson les Prénoms. Une chanson qui évoquait une dimension majeure du baptême de nos enfants : les petits Français sont victimes de la mode aussi dans ce domaine, puisque l’on n’a pas les mêmes prénoms à chaque génération.

 

Dans le premier épisode de cette chronique ce week-end, vous entendez des extraits de :

 

Fernandel, Ignace, 1936

Jamait, Les Prénoms, 2012

Camille, Janine II, 2005

Enrico Macias, Le Prénom de ton grand-père, 1975

Elsa Laurent, Quand on s'appelle Elsa, 1969

Georges Brassens, Les Amours d'antan, 1962

Les Sexes Faibles, On a tous une copine qui s'appelle Caroline, 2009

Anne Sylvestre, Tu t'appelles Jo, 1995

The Beatles, Michelle, 1965

Guy Béart, Les Prénoms jolis, 1994

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Tout l’été dernier, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo.

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous pouvez retrouver sur le site de franceinfo les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

 

Quand la chanson s\'intéresse à la question du sens de nos prénoms
Quand la chanson s'intéresse à la question du sens de nos prénoms (Fotolia)