Ces chansons qui font l'actu, France info

Des chansons pour surmonter...

Depuis les attentats du 13 novembre, on monte le son, on met ses écouteurs, on chante "La Marseillaise"... La chanson a toujours aidé à affronter la peine, la tristesse, la colère.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Après la minute de silence (ici, place de la République à Paris), nous avons souvent besoin de la musique. © Maxppp)

 C’est une belle phrase dans une chanson que Marie Cherrier a mise en ligne cette semaine : "Nous au pays, on chantera. Pleurez pas".

Et c’est vrai que nous faisons facilement usage de la chanson, de la musique, après les chocs, après les deuils, après les souffrances individuelles et surtout collectives.

C’est pour cela que nous garderons peut-être le souvenir de ce musicien qui a amené son piano près du Bataclan, le samedi 14 novembre, pour jouer Imagine de John Lennon. Il s’appelle Davide Martello, il est allemand, et derrière son piano, on entend les appareils photo et la vie qui reprend lentement sur le boulevard Voltaire…

 

 

Dans le premier épisode de cette chronique diffusée ce week-end, vous entendez des extraits de :

 

 

Marie Cherrier, Pleurez pas , 2015

Davide Martello, Imagine , 14 novembre 2015

The Regimental Band, Amazing Grace, 1992

Barrack Obama pendant le service funéraire rendu au révérend Clementa Pinckney, 26 juin 2015

Chœurs et orchestre du Capitole (dir. Michel Plasson), La Marseillaise , 1792 (enregistrement de 1988)

Aldo Ciccolini, Consolations pour piano S172 en mi majeur n° 1, 1970

Jacques Brel , Jef , 1967

Renaud, Manu , 1981

Bernard Lavilliers, Betty ,1981

Pierre Perret, Mon p'tit loup , 1979

Jean-Jacques Goldman, Ensemble ,2003

 

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Vous pouvez retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

Professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

(Après la minute de silence (ici, place de la République à Paris), nous avons souvent besoin de la musique. © Maxppp)