Ces chansons qui font les fêtes. "Initials BB", parce qu'il n'y a pas que Serge Gainsbourg qui aime Brigitte Bardot

Pendant ces vacances d'hiver, nous explorons l'amour – toutes les formes d'amour. Aujourd'hui, nous nous demandons si, quand un artiste de la chanson tombe amoureux d'une star de l'écran, c'est très différent de l'amour de tous ses admirateurs dans les cinémas ?
Article rédigé par Bertrand Dicale
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min
"Initials B.B.", de Serge Gainsbourg. (DR)

Cette femme très belle, vêtue seulement de ses hautes bottes et d’un parfum, c’est une femme bien réelle, même si son identité est un peu codée dans le refrain.

Les initiales BB, c’est évidemment Brigitte Bardot, que Serge Gainsbourg chante en 1968 – une chanson saturée de références musicales et littéraires, mais aussi d’allusions à ce qui n’est pas vraiment un secret pour les lecteurs attentifs de la presse people de l’époque. Par exemple, il dit qu’elle porte aux doigts la marque des esclaves – c’est-à-dire l’alliance de la femme mariée. Car Brigitte Bardot n'a pas voulu quitter son mari pour continuer à vivre sa passion amoureuse avec Serge Gainsbourg.

Dans cet épisode de Ces chansons qui font les fêtes, vous entendez des

Serge Gainsbourg, Initials BB, 1968

Sacha Distel, Brigitte, 1958

Adrien Lamy, Quand je sors du ciné le dimanche soir, 1932

Dario Moreno, Brigitte Bardot, 1964

Léo Ferré, Les 400 coups, 1961

Bertrand Burgalat, Bardot's Dance, 2012

Bob Dylan, I Shall Be Free, 1963

Elton John, I Think I'm Going To Kill Myself, 1972

Kali Uchis, Tyrant, 2017

Serge Gainsbourg, Initials BB, 1968


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Et vous pouvez aussi retrouver sur ce lien le podcast Derrière nos voix, avec les secrets d'écriture et de composition de huit artistes majeurs de la scène française, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Bénabar, Dominique A, Carla Bruni, Emily Loizeau, Juliette et Gaëtan Roussel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.