Ces chansons qui font la France. "Dans les prisons de Nantes"

écouter (3min)

Tout cet été, nous visitons en chansons la France, ses régions, ses villes, ses villages. Mercredi 25 août, une chanson née d'une évasion bien réelle, et devenue un titre traditionnel aux innombrables versions.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un prisonnier se tient aux barreaux de sa porte de cellule dans une prison. Photo d'illustration. (CLASSICSTOCK / ARCHIVE PHOTOS)

Non, ne me remerciez pas. Avec cette version de Tri Yann, enregistrée en 1972, Dans les Prisons de Nantes a subi un coup de projecteur qui a transformé une chanson traditionnelle, souvent réservée à l’usage des écoles primaires, en une chanson vivante dans le quotidien de toutes les générations. Et donc ne me remerciez pas parce que vous allez l’avoir toute la journée dans l’oreille... 

Dans cet épisode de notre chronique Ces chansons qui font la France,  vous entendez des extraits de :

Tri Yann, Dans les prisons de Nantes, 1972

Les Quatre Jean, Le Prisonnier de Nantes, 2019

Nana Mouskouri, Dans les prisons de Nantes, 1978

Yvonne George, Les Clochers de Nantes, 1928

Nolwenn Leroy, Dans les prisons de Nantes, 2010

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, Dans les prisons de Nantes, 1981

Les Têtes de chien, Dans les prisons de Nantes, 2018

Edith Piaf et les Compagnons de la Chanson, Dans les prisons de Nantes, 1946

Tri Yann, Dans les prisons de Nantes, 1972

Collectif Jeu à la Nantaise, Dans les prisons de Nantes, 2013

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ces chansons qui font l'actu

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.