Cet article date de plus de deux ans.

Ces chansons qui font l'actu. Le sexisme des chansons, reflet du sexisme dans le sport

écouter (5min)

Longtemps, la chanson a considéré que les sportives ne pouvaient être que sexy, incompétentes ou hommasses. Le reflet d'une culture dominante clairement genrée.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
8 juin 2019 à Trélaze dans le Maine-et-Loire. Finale des championnats de France de judo par équipes. (Photo d'illustration) Le sexisme dans la chanson populaire est le reflet d'une certaine forme de sexisme dans le sport. (MAXPPP)

C’est un lieu commun absolu dans la chanson française : si une femme qui fait du sport n’est pas conforme aux canons de la beauté féminine et du rôle assigné à son genre, c’est qu’elle se conduit en homme, et même, prend la place des hommes. C’est flagrant par exemple avec deux succès qui ont fait rire nos grands pères : La Môme catch-catch par Fréhel en 1938 et Ma femme fait du judo par Fernandel en 1958.

Dans le second épisode de Ces chansons qui font l’actu diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Les Parisiennes, La Méthode française, 1964

Les Parisiennes, Ouille, ouuille, ouille, ça glisse, 1964

Alibert et Rose Carday, Ski à deux, 1938

Robert Darthez, Oh! Miss, v'nez faire un tennis, 1933

Les Frères Jacques, C'est ça l'rugby, 1968

Mickey 3D, La Footbaleuse de Sherbrooke, 2010

Fréhel, La Môme catch-catch, 1938

Fernandel, Ma femme fait du judo, 1958

Rosine Helga, Je suis sportive (BOF Les Oiseaux rares), 1970

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Tout cet été, nous avons eu le plaisir d'une longue conversation musicale avec une immense artiste dans La Playlist de Françoise Hardy. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.